• La France a battu le Pays de Galles 2:0 en match amical
  • Elle a montré deux visages : brillante en première mi-temps, elle a levé le pied dans le deuxième acte
  • Les Bleus viseront la passe de deux en Allemagne dans trois jours 

La France a battu 2:0 le Pays de Galles en match de préparation pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018, ce 10 novembre, au Stade de France. Dominateurs et séduisants, les Bleus auraient pu s’imposer sur une plus grande marge avec un peu plus de réalisme et de précision dans le dernier geste. Reste qu’ils se sont rassurés après deux matches de qualification pour Russie 2018 laborieux face à la Bulgarie et la Biélorussie. Prochain rendez-vous, dans trois jours, avec l’Allemagne… pour la passe de deux ?

2 buts ont été inscrits par la France face au Pays de Galles. Le premier a été l’œuvre d’Antoine Griezmann, d’une jolie volée, suite à un centre lobé signé Corentin Tolisso (18ème). C’est le 19ème but de Grizou sous le maillot bleu. Olivier Giroud a fait le break en deuxième mi-temps, sur un service de Kylian Mbappé. Sa frappe du gauche déviée par James Chester a pris à contre-pied le gardien gallois Wayne Hennessey (71')

2 poteaux et deux transversales. La France a joué de malchance face au Pays de Galles, trouvant donc les montants à quatre reprises. Kylian Mbappé a d’abord trouvé la barre (10’), Kingsley Coman a ensuite frappé le poteau droit gallois d’une frappe des 25 mètres (48’). Puis Samuel Umtiti, suite à un corner, a vu son missile être renvoyé par l’équerre (76’), avant que Benjamin Pavard touche lui aussi du bois (80’)

2 joueurs ont honoré leur première sélection en Bleu ce 10 novembre face au Pays de Galles : le défenseur du Vfb Stuttgart Benjamin Pavard et le milieu de terrain du FC Séville Steven N’Zonzi. Didier Deschamps a désormais utilisé 72 joueurs depuis sa nomination à la tête de l’équipe de France en 2012. Côté gallois, le jeune Ethan Ampadu, milieu défensif de 17 ans qui évolue à Chelsea, a également fait ses premiers pas en sélection.

2 visages ont été montrés par la France dans ce match. Brillants et conquérants en première mi-temps sous l’impulsion d’un Antoine Griezmann dans tous les bons coups, les Tricolores ont été moins fringants en deuxième mi-temps au cours de laquelle six changements ont été opérés par Didier Deschamps.

2 Interventions aux 36ème et 67ème minutes : le gardien français Steve Mandanda a parfaitement joué son rôle de doublure. Il a bien fait le peu de travail qu’il a eu à faire. Il a d’abord dû s’employer sur une tentative de Chris Gunter avant de réaliser deux arrêts-réflexes dans la même minute, en deuxième mi-temps, sur des frappe signées Aaron Ramsey et à nouveau Gunter.   

2 matches amicaux sont au programme de la France cette semaine. A suivre donc, ce mardi 14 novembre, la confrontation des Bleus face à l’Allemagne, championne du monde en titre.