• 871 matches disputés dans les qualifications pour Russie 2018
  • 4 équipes ont participé au tournoi préliminaire pour la première fois
  • L'Italie, seul pays champion du monde absent en Russie

Le chemin menant à la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ a été long. Il a battu le record en la matière. Pour certains pays, les qualifications ont ressemblé à une promenade de santé. Pour d'autres, il a été une route tortueuse. Sur les 209 sélections qui ont pris place sur la grille de départ, 31 ont décroché sur le terrain le droit de participer à Russie 2018. Voici quelques chiffres marquants de ces qualifications.

Matches et records

871 matches au total ont été disputés dans les qualifications pour Russie 2018. C'est un record. Le tournoi préliminaire a débuté le 12 mars 2015 en Asie et s'est conclu le mercredi 15 novembre 2017 au Pérou.

63 matches d'affilée sans défaite en qualifications pour l'Espagne, record que la Roja pourra améliorer dès que commenceront les éliminatoires pour Qatar 2022. Suit le Nigeria, avec 36 rencontres consécutives sans connaître la défaite dans le tournoi préliminaire pour la Coupe du Monde.

22 matches disputés par l'Australie pour gagner le droit de prendre part à Russie 2018. Les Socceroos égalent le record établi par le Honduras et Trinité-et-Tobago dans les qualifications pour Corée/Japon 2002.

Équipes

4 équipes participaient pour la première fois à des qualifications pour une Coupe du Monde : le Bhoutan, Gibraltar, le Kosovo et le Soudan du Sud.

7 des 8 pays qui ont remporté au moins une fois le Mondial ont validé leur billet pour Russie 2018 : le Brésil, l'Allemagne, la France, l'Espagne, l'Uruguay, l'Angleterre et l'Argentine. La grande absente sera l'Italie, qui n'avait plus manqué une Coupe du Monde depuis Suède 1958. Ironie de l'histoire : c'est précisément la Suède qui a éliminé les quadruples champions du monde de la course à Russie 2018.

21 Coupes du Monde disputées : c'est ce que totalisera le Brésil à l'issue de Russie 2018. La Seleção a par ailleurs été la première équipe à avoir validé son billet pour la Russie, le 28 mars 2017. C'est également la seule qui n'a manqué aucune édition du Mondial. L'Allemagne, championne du monde en titre, totalise 17 participations successives au rendez-vous suprême.

20 des 32 équipes qui seront présentes en Russie l'étaient déjà à Brésil 2014. Le Nigeria est la seule équipe africaine mondialiste il y a quatre ans qui le sera de nouveau en 2018.

36 ans plus tard, le Pérou fait son retour en Coupe du Monde. Sa dernière participation à l'épreuve remontait à Espagne 1982. Les autres grands revenants sont l'Égypte (28 ans d'absence après sa participation à Italie 1990) et le Maroc (20 ans d'absence après France 1998).

Buts et buteurs

2469 buts marqués au cours des qualifications. Le premier l'a été par Quito, pour le Timor Oriental, le 12 mars 2015 à l'occasion d'une victoire 4:1 sur la Mongolie. Le dernier l'a été par Christian Ramos le 15 novembre 2017 à Lima, lors du succès 2:0 du Pérou sur la Nouvelle-Zélande.

Le score le plus large des qualifications a été le 15:0 infligé par le Qatar au Bhoutan, en deuxième phase des qualifications asiatiques.

Les meilleurs buteurs de ces qualifications, avec 16 buts chacun, ont été :

  • Mohamed Al Sahlawi (Arabie Saoudite)
  • Ahmed Khalil (Émirats Arabes Unis)
  • Robert Lewandowski (Pologne) – auteur notamment de 3 triplés

Les meilleurs buteurs sur un seul match, avec 5 buts chacun, ont été :

  • Mohamed Al Sahlawi (Arabie Saoudite) contre le Timor Oriental
  • Carlos Ruiz (Guatemala) contre Saint-Vincent-et-les-Grenadines

Le buteur...

  • le plus jeune : Ahmed Al Sarori (Yémen) – 17 ans et 95 jours
  • le plus âgé : Pablo Escobar (Bolivie) – 38 ans et 91 jours

Le joueur...

  • le plus jeune : Anthony Likiliki (Tonga) - 15 ans et 257 jours
  • le plus âgé : Dady Aristide (Turks et Caicos) – 44 ans et 293 jours