• Nous avons calculé les groupes les plus relevés de Coupe du Monde depuis États-Unis 1994
  • Nous avons utilisé le Classement mondial FIFA/Coca-Cola
  • Trois champions et un finaliste sont sortis des six groupes les plus difficiles

Tous les quatre ans, l'annonce des chapeaux pour le Tirage au sort final de n'importe quelle Coupe du Monde de la FIFA™ suscite la même question chez les amoureux du ballon rond du monde entier : qui va se retrouver dans le groupe le plus relevé ? Et le tirage au sort lui-même ne met pas fin au débat, bien au contraire !

FIFA.com s'est servi du Classement FIFA/Coca-Cola pour tenter de mettre tout le monde d'accord (ou pas) en déterminant quels groupes ont été les plus relevés, selon le classement moyen, à chaque Coupe du Monde depuis l'avènement du classement en 1993.

États-Unis 1994

Groupe E
Mexique (17ème au classement)
République d'Irlande (13)
Italie (1)
Norvège (5)

Moyenne au Classement mondial FIFA/Coca-Cola : 9

Avec un classement moyen de 13,25, le Groupe B, celui du Brésil, futur vainqueur, était tout près de décrocher la timbale, mais c'est finalement le groupe de l'Italie, finaliste, qui était en fait le plus relevé. Le Mexique, la République d'Irlande et l'Italie se sont qualifiés pour la suite du tournoi. Les deux premiers ont chuté en huitièmes de finale tandis que, comme vous le savez, les Azzurri se sont inclinés aux tirs au but en finale face à la Seleção.

France 1998

Groupe G
Roumanie (5)
Angleterre (6)
Colombie (9)
Tunisie (23)

Moyenne au Classement mondial FIFA/Coca-Cola : 10,75

La première édition de la Coupe du Monde à accueillir 32 équipes a accouché de duels fascinants, mais selon le Classement mondial, c'est le Groupe G qui fut le plus difficile à aborder. Les équipes se sont classées dans l'ordre logique : la Roumanie, première, et l'Angleterre, deuxième, ont validé leur billet pour les huitièmes de finale tandis que la Colombie, troisième, et la Tunisie, dernière, étaient éliminées. Les deux premiers sont tombés au tour suivant : la Roumanie face à la Croatie, qui allait finir troisième, et les Trois Lions contre l'Argentine.

Corée/Japon2002

Groupe F
Suède (16)
Angleterre (10)
Argentine (2)
Nigeria (40)

Moyenne au Classement mondial FIFA/Coca-Cola : 17

Pour la deuxième édition de suite, l'Angleterre s'est retrouvée face à des adversaires coriaces et s'est qualifiée pour le tour suivant en terminant deuxième, derrière la Suède. À la surprise générale, l'Argentine a dû faire ses valises, laissant toutefois la dernière place au Nigeria. Les Suédois ont ensuite perdu contre l'équipe surprise du tournoi, le Sénégal, en huitièmes de finale. De leur côté, les Anglais n'ont rien pu faire contre les futurs champions brésiliens en quarts de finale.

Allemagne2006

Groupe E
Italie (12)
Ghana (50)
République tchèque (2)
États-Unis (8)

Moyenne au Classement mondial FIFA/Coca-Cola : 18

Malgré quelques duels corsés dès le premier tour, l'Italie a remporté sa quatrième couronne mondiale en Allemagne. Le Ghana, pour sa première participation, a créé la surprise en se qualifiant pour les huitièmes après avoir fini deuxième, devant les Tchèques et les Stars and Stripes. Les Black Stars se sont inclinés au tour suivant face au Brésil. L'Italie, elle, a disposé de l'Australie, de l'Ukraine, du pays hôtes et de la France pour brandir le trophée.

Afrique du Sud 2010

Groupe H
Espagne (2)
Chili (17)
Suisse (13)
Honduras (35)

Moyenne au Classement mondial FIFA/Coca-Cola : 16,75

Pour la deuxième édition de rang, c'est dans le groupe le plus ardu qu'il fallait chercher le futur champion. L'Espagne, malgré sa défaite contre la Suisse dans son premier match, a terminé première de son groupe avant de battre le Portugal, le Paraguay, l'Allemagne et les Pays-Bas pour l'emporter à Johannesburg. Le Chili a également passé la phase de groupes, mais a mordu la poussière face au Brésil en huitièmes.

Brésil 2014

Groupe G
Allemagne (2)
Ghana (23)
Portugal (14)
États-Unis (13)

Moyenne au Classement mondial FIFA/Coca-Cola : 13

Jamais deux sans trois : la nation qui allait brandir fièrement le trophée est encore sortie du groupe le plus difficile. Cette fois, l'Allemagne a fini première avant de balayer l'Algérie, la France, les hôtes et l'Argentine. Les Américains ont, eux aussi, franchi la phase de groupes, mais leur parcours a été interrompu au tour suivant par la Belgique, à l'issue de la prolongation. Le Portugal a terminé troisième et le Ghana quatrième, un résultat somme toute conforme à la logique du classement.

Remarque : les classements les plus récents qui ont été partiellement utilisés pour déterminer les têtes de série entre 1994 et 2006 venaient de l'édition du Classement mondial FIFA/Coca-Cola qui précédait directement le Tirage au sort final (novembre de l'année précédant la phase finale). Ce sont les classements que nous avons utilisés pour déterminer les groupes les plus relevés lors de ces éditions.

Pour les éditions 2010 et 2014 – tout comme 2018 – le seul facteur déterminant pour les chapeaux était le classement du mois d'octobre précédant le Tirage au sort final. Nous avons donc utilisé ces classements pour déterminer les groupes les plus relevés lors de ces deux éditions.