Le Groupe F de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, au sein duquel évoluera l'Allemagne, propose un scénario intéressant : si les tenants du titre apparaissent clairement favoris, la lutte pour la deuxième place s'annonce ouverte, aucune des trois autres équipes ne s'imposant a priori.

Les équipes
Allemagne | Mexique | Suède | République de Corée

L'affiche
Mexique - Suède

En tant que quadruple championne du monde et lauréate de la dernière Coupe des Confédérations de la FIFA, l'Allemagne aura logiquement la faveur des pronostics. Le match entre le Mexique et la Suède pourrait donc avoir des conséquences importantes dans la course à la deuxième place, qualificative pour les huitièmes de finale, d'autant qu'il y a fort à parier que la République de Corée se tiendra en embuscade, prête à profiter de la moindre défaillance.

Le saviez-vous ?

  • L'Allemagne et le Mexique se sont déjà affrontés en juin dernier à Sotchi, en demi-finale de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017. La Mannschaft était sortie vainqueur (4:1). À cette occasion, Marco Fabian avait inscrit l'un des buts les plus spectaculaires du tournoi.

  • Deux équipes auront un sentiment de déjà-vu dans ce groupe : si la République de Corée s'est déjà mesurée trois fois à l'Allemagne et quatre fois à la Suède, elle totalise 12 confrontations face au Mexique. Six matches ont été remportés par El Tri, dont celui du premier tour de France 1998 (3:1), qui reste leur unique confrontation en Coupe du Monde.

  • Avant de valider son billet pour la Russie, la Suède a dû batailler face à trois anciens finalistes de l'épreuve mondiale. En guise de récompense, elle affrontera l'équipe qui compte le plus grand nombre d'apparitions en finale (8), l'Allemagne. Les Suédois ont, eux aussi, déjà atteint la dernière marche. En 1958, devant leurs supporters, les Scandinaves s'étaient inclinés 2:5 devant le Brésil. 

La stat
16 - Comme le nombre de buts marqués lors des deux confrontations entre la Suède et l'Allemagne pendant les qualifications pour la Coupe du Monde 2014. En octobre 2012 à Berlin, les hommes de Joachim Löw avaient concédé le point du nul (4:4), après avoir pourtant compté quatre buts d'avance. Un temps menée 20 2'année suivante à Solna, la Mannschaft a pris sa revanche en l'emportant 5:3. 

Entendu...