"Bonjour !", "Comment ça va ?", "Merci", "S’il vous plaît". Les aspirants volontaires étrangers seront bientôt capables de dire ces mots en russe grâce à un cours spécifique proposé par le Comité Organisateur Local (COL) de Russie 2018, en partenariat avec l’Institut d’État de langue russe Pouchkine.

Un cours gratuit de russe a été mis en ligne le vendredi 10 février à destination des étrangers ayant postulé pour travailler comme volontaires lors de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017 et la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. Environ 50 000 étrangers, de 189 pays différents, ont exprimé leur intention de contribuer à l’organisation de ces deux tournois en Russie. Cela représente 27% du nombre total d’aspirants candidats.

Des pages dédiées aux volontaires internationaux ont été aménagées sur le portail Enseignement du russe. "L’Institut Pouchkine touche avant tout un nouveau public intéressant grâce aux volontaires des tournois de football", explique la rectrice de l’Institut d’État de langue russe Pouchkine, Margarita Rusetskaya. "Nous devons enseigner le russe à travers des moyens modernes et Internet nous en offre l’opportunité."

"Le Programme des Volontaires a explosé le record historique du nombre de candidatures pour une Coupe du Monde", souligne le président du COL, Alexey Sorokin. "Quelque 176 870 personnes au total ont postulé et près d’un tiers d’entre-elles sont étrangères."

La présentation du projet éducatif de l’Institut Pouchkine a rassemblé la responsable du programme de mise en œuvre de la Coupe du Monde auprès du ministère des Sports, Svetlana Mironova, le vice-ministre de l’Éducation et des Sciences, Veniamine Kaganov, l’ambassadeur de Russie 2018, Sergei Belogolovtsev, la directrice des Relations avec les volontaires au sein du COL, Tatyana Gomzyakova, ainsi que Rusetskaya. Gomzyakova a par ailleurs informé l’assemblée de l’avancée du Programme des Volontaires et de sa prochaine étape : la formation des volontaires.

Plus de 15 000 volontaires
Fasciné par la Russie depuis son plus jeune âge après avoir vu Youri Gagarine devenir le premier homme à effectuer un vol dans l’espace, Lorenzo Goicochea Morales a récemment passé son entretien pour devenir volontaire lors de Russie 2018. "Le russe joue un rôle essentiel dans mon quotidien : je l’ai enseigné au Pérou et en Suisse et j’habite et travaille désormais en Russie", raconte-t-il. "Je suis certain que la Coupe du Monde se passera formidablement bien ici, ce sera une superbe vitrine. Des centaines de milliers de gens viendront ici et être capable de parler russe nous aidera à organiser un tournoi fantastique !"

"C’est un honneur immense et une grande joie de pouvoir faire partie de l’organisation de la Coupe des Confédérations et de la Coupe du Monde", insiste Belogolovtsev. "Je suis vraiment envieux de ceux qui ont une chance de devenir volontaires lors de ces tournois. Je suis certain qu’ils seront très bien formés et qu’ils accueilleront nos visiteurs à bras ouverts. Ils nous aideront à organiser une Coupe du Monde à la fois paisible, sûre, mémorable et extraordinaire."

Certains candidats ont déjà passé leur entretien dans les 15 Centres de Volontaires répartis dans l’ensemble des 11 Villes Hôtes de Russie 2018. La prochaine étape du programme consistera à sélectionner et à former les volontaires. Le processus de sélection pour la Coupe des Confédérations s’achèvera d’ici la fin du premier trimestre 2017 et la formation suivra.

Le Programme des Volontaires a été lancé le 1er juin 2016 par le Président russe Vladimir Poutine et le Président de la FIFA Gianni Infantino. Plus de 5 500 volontaires seront à l’œuvre lors de la Coupe des Confédérations et plus de 15 000 lors de la Coupe du Monde.

Des aspirants volontaires étrangers ont lu des poèmes de Pouchkine en russe afin de clore la présentation.