• L'Iran pourrait décrocher son billet pour Russie 2018 en cas de succès face à l’Ouzbékistan lors de la prochaine journée
  • La Thaïlande est éliminée de la course à la qualification pour Russie 2018
  • Le classement du Groupe A et du Groupe B

 LE FILM DE LA JOURNÉE - Les têtes d’affiche asiatiques ont toutes tenu leur rang à domicile lors de la sixième journée d’un troisième tour de qualification décisif pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. L’Iran s’est rapproché du but, dans le Groupe A, après son succès 1:0 face à la RP Chine à Téhéran. Les co-leaders du Groupe B, le Japon et l’Arabie Saoudite, ont tous les deux signé une deuxième victoire consécutive, mais les Nippons ont repris les commandes du classement, à la faveur d’une meilleure différence de buts, en s’imposant sur un score fleuve face à la Thaïlande (4:0).

Parmi les poursuivants, la République de Corée et l’Ouzbékistan ont su relever la tête, avec deux succès sur la plus petite des marges. L’Australie a enfin retrouvé le chemin de la victoire, devant son public, contre les Émirats Arabes Unis (2:0), et conservé ainsi la troisième place du Groupe B. La Thaïlande est par ailleurs la première équipe éliminée après sa défaite face au Japon, tandis que les espoirs de la RP Chine et du Qatar, battus en déplacement, ne tiennent désormais qu’à un fil. FIFA.com passe en revue tous les matches de la journée dans la zone Asie.

L’affiche
Japon 4:0 Thaïlande
Buts : Shinji Kagawa (8), Shinji Okazaki (19’), Yuya Kubo (57’), Maya Yoshida (83’)

Le Japon, en pleine forme, a fait du petit bois de la Thaïlande sur son terrain (4:0). Ce succès à sens unique permet aux Samouraïs Bleus de chiper la tête du Groupe B, grâce à une meilleure différence de buts, à l’Arabie Saoudite, victorieuse 1:0 dans le même temps. Comme par le passé, l’expérience et le pedigree du Japon pèsent lourd dans la dernière ligne droite des qualifications. Ce troisième tour ne déroge pas à la règle jusqu’ici, les hommes de Vahid Halilhodzic ayant réussi à oublier leurs débuts poussifs pour asseoir progressivement leur domination sur le groupe.

Shinji Kagawa a ouvert le score dès la 8ème minute, avant que Shinji Okazaki, auteur de son 50ème but en sélection, ne fasse le break 11 minutes plus tard. Impressionnant, Yuya Kubo s’est mué en buteur après avoir délivré deux passes décisives, alors que Maya Yoshida a parachevé le festival japonais à sept minutes du coup de sifflet final.

Les autres rencontres
Plusieurs heures après le succès du Japon, le dernier match des qualifications de la zone Asie a vu l’Arabie Saoudite poursuivre sa bonne série en dominant l’Irak 1 :0 sur son terrain. Nawaf Al Abid n’est pas passé loin d’ouvrir le score en première mi-temps pour les Saoudiens, mais son tir à ras terre, qui prenait le chemin des filets, a été repoussé en urgence par le défenseur Ahmed Ibrahim. Il a fallu attendre le retour des vestiaires pour voir Yahya Al Shehri marquer le seul but de la rencontre et sans doute l’un des plus beaux de la journée. Grâce à ces trois points, les Saoudiens restent solidement ancrés parmi les deux premières places du groupe et sont en bonne voie pour participer à leur première Coupe du Monde depuis Allemagne 2006.

Deux buts, lors de chaque mi-temps, de Jackson Irvine et Mathew Leckie, ont permis à l’Australie de l’emporter 2:0 sur sa pelouse face aux Émirats Arabes Unis. Bien rentrés dans la partie, les Socceroos ont pris les devants dès la 7ème minute par l’intermédiaire du milieu de terrain de Burton Albion, Irvine, qui a ouvert de la tête son compteur en sélection. Leckie a tué le suspense, à 12 minutes de la fin, et offert trois points précieux à son équipe. Les Australiens ont relancé leur campagne qualificative en mettant un terme à une série de quatre matches sans victoire. Désormais pointés à sept longueurs du leader japonais, les Émiratis, battus pour la deuxième fois en cinq jours, se sont en revanche éloignés de la Russie.

L’Iran est toujours invaincu, dans le Groupe A, après avoir dompté 1:0 la RP Chine devant son public. Déjà auteur du but de la victoire lors de la dernière rencontre face au Qatar, Mehdi Taremi a récidivé ce 28 mars. La Team Melli de Carlos Queiroz conserve ainsi son matelas de quatre points en tête du classement et pourrait décrocher son billet pour Russie 2018 en cas de succès face à l’Ouzbékistan lors de la prochaine journée, en juin, quels que soient les autres résultats. Les Chinois de Marcello Lippi ont quant à eux perdu tout espoir de finir à l’une des deux premières places directement qualificatives et il leur faudrait un miracle, lors des trois matches restants, pour arracher aux Ouzbèkes la troisième place synonyme de barrage.

Un but du défenseur Hong Jeongho a suffi à la République de Corée pour s’imposer 1:0 à domicile contre la Syrie. Suspendu lors de la dernière rencontre - une défaite 1:0 contre la RP Chine -, l’attaquant-vedette sud-coréen Son Heungmin s’est immédiatement distingué en frappant le corner à l’origine du but décisif. Les Taeguk Warriors conservent la deuxième place du groupe, avec un point d’avance sur l’Ouzbékistan.

Battus 1:0 par la Syrie, l'Ouzbékistan a su relever la tête, chez lui, pour dominer le Qatar sur le même score et se relancer dans la course à la qualification. Un coup-franc splendide de leur capitaine, Odil Ahmedov, a fait la différence lors de ce match capital. En embuscade, à seulement un point de la République de Corée, ils peuvent toujours nourrir l’espoir d’une qualification directe s’ils parviennent à terminer deuxièmes derrière l’Iran.

Le joueur
Les deux dernières journées de ces qualifications auront vu l’émergence de Yuya Kubo sur la scène internationale. Auteur de son premier but en sélection lors de la victoire 2:0 du Japon aux Émirats Arabes Unis, le joueur de 23 ans a une nouvelle fois brillé, quatre jours plus tard, en étant impliqué dans trois des quatre buts de son équipe, à domicile, face à la Thaïlande. Kubo a adressé deux passes décisives à Shinji Kagawa et Shinji Okazaki en première mi-temps, avant de signer au retour des vestiaires le but du 3:0, son deuxième sous le maillot du Japon.

Le saviez-vous ?
L’Iran est la seule équipe à n’avoir concédé aucun but depuis le début du troisième tour, tandis que le Japon dispose de la meilleure attaque, avec 14 réalisations. La Thaïlande a, de son côté, concédé la bagatelle de 19 buts, soit près de trois par match en moyenne.

Entendu…
"Je suis très fier des joueurs, nous avons connu 10 jours difficiles. Nous savions que nous avons généralement le dessus à domicile. Nous avons travaillé incroyablement dur. Nous avons pressé comme nous le voulions et les occasions sont venues. Nous méritons la victoire" - Ange Postecoglou, sélectionneur de l’Australie

Résultats (6ème journée)
28 mars

Groupe A
République de Corée 1:0 Syrie
Iran 1:0 RP Chine
Ouzbékistan 1:0 Qatar

Groupe B
Arabie Saoudite 1:0 Irak
Australie 2:0 Émirats Arabes Unis
Japon 4:0 Thaïlande