Le Stade Loujniki, qui accueillera le match d’ouverture ainsi que la finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, semble déjà prêt pour le tournoi. Une chose est sûre : ceux ayant eu la chance, par le passé, de visiter cette enceinte légendaire, qui a fêté en 2016 son 60ème anniversaire, ne peuvent pas ignorer à quel point elle a été améliorée. Une nouvelle vie s’offre ainsi à elle à l’approche de la Coupe du Monde 2018.

Les principaux travaux de construction sont désormais achevés. Les sièges ont pratiquement tous été installés, alors que la touche finale est actuellement apportée aux espaces intérieurs du stade. Plantée en août 2016, la pelouse a survécu aux rigueurs de l’hiver moscovite. Le gazon est éclairé et chauffé par des lampes spéciales compensant le manque de lumière naturelle et lui offrant les conditions nécessaires pour pousser et être entretenu. Montées sur roues, ces structures imposantes se déplacent pour que l’ensemble du terrain puisse baigner dans la lumière et la chaleur.

Les tribunes de Loujniki n’attendent plus que les supporters : elles ont été amenées aussi proche que possible du terrain et aménagées afin de réduire leur inclinaison. La capacité totale a été portée de 78 000 à 81 000 personnes. Après sa reconstruction, le toit de l’enceinte sera transformé en écran géant afin de diffuser les rencontres.

"Nous poursuivrons en avril nos travaux d’amélioration", a annoncé Marat Khusnullin, maire-adjoint de Moscou en charge des travaux et de l’urbanisme. "Il faudra à l’avenir aménager des structures temporaires nécessaires à l’organisation de la Coupe du Monde : espaces médias, fan zones, espaces VIP et des endroits pour décharger l’équipement multimédia." D’autres aménagements sont également prévus au Complexe olympique Loujniki. La plupart des travaux, dont ceux sur les quais, ont été achevés en 2016. Le reste débutera prochainement.