• Les préparatifs de Russie 2018 avancent dans les 12 stades des 11 villes hôtes
  • Les travaux se sont poursuivis pendant l'hiver
  • Les dernières photos sont disponibles ici

Alors que la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ approche à grands pas, les travaux de construction se poursuivent dans l'ensemble des stades. Chaque mois, FIFA.com fait le point pour vous sur les progrès réalisés. Le point d'avril 2017. 

Quatre sites (Stade du Spartak à Moscou, Kazan Arena, Stade de Saint-Pétersbourg et Stade Ficht à Sotchi) accueilleront les matches de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017 dans un peu plus d'un mois et demi. Les deux premiers nommés ont ouvert leurs portes depuis déjà quelque temps, tandis que le Stade Ficht et le Stade de Saint-Pétersbourg ont été inaugurés en fanfare à l'occasion de matches disputés respectivement en mars et en avril. Le 28 mars, la Russie et la Belgique se sont retrouvées en amical dans le sud du pays. Le 22 avril, le Zénith a reçu le FC Ural, le club d'Iekaterinbourg, dans son nouveau fief. D'autres matches tests auront lieu sur les sites de la Coupe des Confédérations en avril et en mai.  

Mais qu'en est-il des autres stades retenus pour la Coupe du Monde 2018 ? Tout le pays attend le printemps avec impatience mais, malgré les rigueurs de l'hiver, les travaux se sont poursuivis sans interruption.

Stade Loujniki : Des lumières et une nouvelle plateforme panoramique

Véritable joyau de la prochaine Coupe du Monde, le Stade Loujniki sera bientôt prêt à accueillir des compétitions de prestige. Le match d'ouverture et la finale de Russie 2018 auront lieu dans cette enceinte chargée d'histoire. En attendant, les ouvriers achèvent les travaux d'intérieur. Les travaux de reconstruction sont pratiquement tous terminés. Les lumières et la sonorisation sont déjà installés. Une technologie spéciale a été utilisée pour permettre au gazon de s'enraciner plus profondément pendant les mois d'hiver.

Le Stade Loujniki dispose désormais d'un éclairage en façade doté de trois réglages différents : journée, nuit et célébration.  

Les supporters et les invités qui se rendront au Stade Loujniki auront évidemment droit à d'autres surprises, à commencer par une superbe plateforme panoramique située au-dessus des tribunes supérieures. Elle sera ouverte au public les jours où aucun événement n'est programmé. Cet espace offre une vue imprenable sur le cœur de la capitale, le couvent de Novodievitchi, les grands immeubles de la ville et le bâtiment principal de l'université d'État de Moscou.

Ailleurs en Russie

Les travaux avancent à pleine vitesse à Volgograd, où les équipements nécessaires pour soulever le toit haubané de la Volgograd Arena sont en cours de montage. Des rails sont également posés pour déplacer les grues qui permettront de mettre en place la structure du toit.

Du côté de la Iekaterinbourg Arena, les ouvriers se sont attaqués au système d'air conditionné et au terrain. Dans un centre spécialement équipé, cinq machines de refroidissement géantes sont en train d'être construites. Elles fourniront l'air conditionné à l'ensemble des salles situées sous les tribunes. Une pelouse naturelle devrait être posée en juillet.

Le squelette métallique du Stade de Kaliningrad est entièrement monté. Il pèse plus de 15 000 tonnes. Les murs et les séparations internes sont en place et le bétonnage in situ est terminé. Enfin, le cadre métallique du toit a été érigé.

Au Stade de Nijni-Novgorod, la couverture des tribunes et de l'entrée a été achevée en avril. Au total, la structure métallique pèse plus de 10 000 tonnes. Les travaux continuent en revanche sur les passerelles fixées autour du stade à une hauteur de 80 mètres. Vingt escaliers monteront depuis le sol en direction de ces passerelles, auxquels il faudra ajouter deux rampes d'accès pour les personnes à mobilité réduite. Plus de 15 000 personnes travaillent actuellement à la construction de cette arène. 

D'ici à la mi-mai, le système de drainage de la Rostov Arena sera installé. Il sera temps alors de commencer à poser la surface de jeu en gazon naturel. Pour le moment, les ascenseurs, les escalators, les portes, les panneaux colorés et les fenêtres sont en cours de réalisation.

Près de 2 300 ouvriers et 100 machines s'activent sur le site de la Samara Arena. Le système de chauffage externe du stade est maintenant en place, le bétonnage in situ est pratiquement terminé et le réseau de drainage pour les eaux pluviales et domestiques est achevé à 50%.

À Saransk, la construction des tribunes temporaires du Stade de Mordovie a commencé. Elles seront situées au-dessus des tribunes principales. Elles augmenteront la capacité du site de 15 000 places. À l'issue de la Coupe du Monde 2018, ces équipements temporaires seront démontés. Le bâti du terrain est prêt et les travaux sur la surface de jeu proprement dite débuteront en juin.