• Genki Haraguchi a inscrit quatre buts depuis le début du Tour 3 des qualifications asiatiques pour Russie 2018
  • Son transfert en Allemagne a été un élément "fondamental" de sa progression
  • Le Japon occupe la première place du Groupe B, devant l'Arabie Saoudite et l'Australie

Le Japon s'est trouvé un nouveau héros depuis le début des qualifications pour Russie 2018. Auteur de quatre réalisations au Tour 3, Genki Haraguchi s'est imposé comme un titulaire dans l'esprit de Vahid Halilhodzic.

"Un travail quotidien finit toujours par porter ses fruits", assure l'intéressé au micro de FIFA.com. "Sans ces efforts sur le long terme, comment pourrions-nous réussir demain quelque chose que nous sommes incapables de faire aujourd'hui ? C'est l'une des raisons pour lesquelles j'aime le football. Je veux devenir un grand joueur et un modèle pour les enfants."

Haraguchi a rejoint le Hertha Berlin en Bundesliga au lendemain de son 23ème anniversaire, après avoir effectué toute sa formation à Urawa Reds. "J'ai souffert au début car je ne jouais pas", admet-il. "La différence de culture entre les deux pays était difficile à gérer. Si j'avais été seul, je n'aurais peut-être pas pu m'imposer en Allemagne. Mais heureusement, mon épouse (Ruriko) a été très présente. Aujourd'hui, je suis très heureux de vivre et de travailler ici. Toutes les choses que j'ai apprises ces trois dernières années, en me confrontant à une autre langue et à une autre façon de vivre, ont rendu mon ascension possible. Ce transfert a joué un rôle fondamental dans mon développement."

Continuer à écrire l'histoire
Haraguchi a fait la démonstration de sa capacité à surmonter l'adversité lors du dernier tour des qualifications pour Russie 2018. Les Samouraïs Bleus ont entamé leur parcours dans le Groupe B par une défaite surprise à domicile contre les Émirats Arabes Unis. Ce mauvais résultat les condamnait pratiquement à s'imposer en Thaïlande cinq jours plus tard. "J'étais très abattu avant d'affronter la Thaïlande. Nous avons essayé de positiver pour renouer avec la victoire et oublier notre défaite en ouverture du troisième tour."

Les efforts ont payé. Haraguchi a ouvert le score après 19 minutes, lançant ainsi son équipe sur la voie du succès. Depuis, le Japon a depuis retrouvé le sourire. Après des débuts difficiles, Haraguchi et les Samouraïs Bleus ont trouvé leurs marques et pointent désormais en tête du Groupe B, après sept journées. Au cours de cette période, l'attaquant a inscrit quatre buts décisifs.

Le 13 juin, le Japon affrontera l'Irak à Téhéran, avant deux rencontres à quitte ou double contre l'Australie (le 31 août) et l'Arabie Saoudite (le 5 septembre). "Par le passé, nos devanciers sont arrivés aux portes des quarts de finale. Il nous revient maintenant de continuer à écrire l'histoire, en allant encore plus loin", annonce Haraguchi. "C'est la mission qu'il nous faudra accomplir avant de passer le flambeau à la prochaine génération."