• Quatre sites de la Coupe des Confédérations pratiquement terminés
  • Le Stade Loujniki tout près d'être livré
  • Le toit en membrane de Rostov-sur-le-Don posé à 80%

Alors que la Coupe du Monde de la FIFA™ se profile à l'horizon, les travaux se poursuivent dans les différents stades, à un rythme soutenu. Chaque mois, FIFA.com dresse l'état des lieux.

Les dernières touches sont actuellement apportées aux stades de la Coupe des Confédérations de la FIFA : le Stade du Spartak à Moscou, le Stade Ficht à Sotchi, la Kazan Arena et le Stade de Saint-Pétersbourg. Sur les autres sites de la Coupe du Monde de la FIFA 2018™, les ouvriers redoublent d'efforts.                                 

Le Stade Loujniki fait cependant exception à la règle. En effet, l'enceinte est pratiquement prête à être livrée, au terme d'importants travaux de rénovation. Les limites du terrain de football du principal stade de Russie 2018 ont été peintes, du moins dans le sens de la tonte du gazon. "Les lignes sont peintes deux fois avant les matches, dans les deux sens", explique le maire adjoint de Moscou, Marat Khusnullin.

Les fondations du terrain de la Iekaterinbourg Arena sont presque achevées et les ouvriers ont commencé à installer le système de drainage. La phase préparatoire sera terminée en juillet. Le gazon pourra ensuite être planté. En attendant, les tribunes et les équipements sont posés à l'intérieur du stade, tandis que les services publics se mettent en place. Les travaux visant à améliorer la zone qui entoure le stade ont également débuté. Ils devraient prendre fin à l'automne. Un chargement de gravier prévu à cet effet pèse 80 000 tonnes et 5 500 mètres carrés de pelouse devront être posés.

Près de 2 000 personnes travaillent actuellement sur le site de la Volgograd Arena, où les rails et les grues (installés sur l'emplacement du futur terrain de football) sont prêts à soulever le toit à haubans et les autres éléments. La façade extérieure du stade commence elle aussi à prendre forme : une construction en treillis métallique de trois mètres de haut et de 1,5km de longueur. Les tours d'éclairage autour du stade progressent également à un bon rythme. Cinq des 21 tours de 30 mètres de haut ont déjà été érigées.

Le toit en membrane du stade de la Coupe du Monde 2018 de Rostov-sur-le-Don a été posé à 80%. La structure métallique du toit et le bétonnage sur le site de construction sont désormais achevés. À l'intérieur, les faux plafonds, les ascenseurs et les escalators sont en cours de réalisation ; les portes, les panneaux colorés et les fenêtres sont posés, tout comme les carreaux de céramique. Les couches sous le futur terrain de football sont terminées à 30%. Les autorités de l'oblast de Rostov estiment que les premiers matches dans le nouveau stade pourront avoir au lieu au mois de novembre de cette année.  

Du côté du Stade de Mordovie de Saransk, une étape importante a été franchie avec la pose du dernier bloc du toit arrondi. Les 200 ouvriers sur place ont mis les bouchées doubles pour terminer cette structure, qui pèse au total plus de 6 000 tonnes. À eux seuls, les joints de soudure mesurent 12 000 mètres.

Les experts ont commencé à installer le terrain de football au Stade de Nijni-Novgorod. L'édifice bénéficiera d'une surface de jeu de 7 140 mètres carrés. Afin d'améliorer la durabilité et la densité du terrain, un tissu géosynthétique a été ajouté aux fondations. Les matériaux qui forment les couches disposées sous la pelouse (ballast, terreau, fertilisant, etc.) feront l'objet de tests supplémentaires dans un laboratoire spécialisé en Écosse.

Les supports pyramidaux qui soutiendront les 32 éléments du toit dans le périmètre extérieur des tribunes ont été achevés à la Samara Arena. Le bétonnage est pratiquement terminé, tandis que les ouvriers mettent les dernières touches aux équipements à l'intérieur de l'enceinte. Les services publics à l'extérieur, les entrées et la structure métallique principale devraient bientôt être terminés à leur tour. Au total, 2 300 personnes et 150 machines ont été employés sur le site.

Au Stade de Kaliningrad, les travaux d'embellissement comme le plâtrage, la peinture ou la pose de carreaux sont en cours. Le réseau électrique interne, la ventilation et le système de chauffage sont en train d'être installés. À l'extérieur, les travaux se poursuivent pour ériger la façade du stade. Ici aussi, les experts ont commencé à construire les couches qui formeront le terrain.