• Yahya Al Shehri a disputé l’ensemble des matches de l’Arabie Saoudite dans les qualifications
  • Il a inscrit cinq buts, dont celui de la victoire face à l’Irak lors de la septième journée
  • Il rêve de remettre les Faucons sur le devant de la scène et de disputer la Coupe du Monde de la FIFA

Malgré l’enchaînement des victoires et la première place qu'ils occupent actuellement, les Saoudiens savent qu’ils n’ont pas encore rempli leur mission et leur détermination ne faiblit pas. "Nous voulons toujours gagner et nous qualifier pour la Coupe du Monde", affirme Yaya Al Shehri à FIFA.com avant d’affronter l’Australie pour le compte de la huitième journée des qualifications du tour final de la Zone Asie pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™.

"Nous sommes devant eux au classement. Nous devons les affronter sur leur terrain, mais notre équipe jouera pour gagner et rester en tête du groupe", poursuit la star de la sélection. Les Saoudiens ne veulent pas laisser passer leur chance de retrouver le devant de la scène, eux qui ont disputé quatre Coupes du Monde d’affilée, mais pour qui la dernière phase finale remonte à 2006.

Al Shehri est un élément essentiel de l’équipe entraînée par le Néerlandais van Marwijk. Il n’a pas manqué un match des qualifications (deuxième et troisième tours) et a été titulaire à 14 reprises sur 15. Aligné sur l’aile, Al Shehri a tout de même inscrit cinq buts lors de la campagne, dont celui de la victoire (1:0) face à l’Irak. "La joie était grande à la fin du match. C'était très important pour moi de marquer le but de la victoire et d’obtenir les trois points. Je ne vais pas me contenter de ça et je vais essayer d'inscrire encore davantage de buts pour aider mes coéquipiers à gagner." 

La gloire des Faucons  
Comme ses partenaires, Al Shehri, né en 1990, a grandi au rythme des exploits de la sélection saoudienne et rêve de les revivre : "Nous sommes une grande force en Asie et notre absence des deux dernières Coupes du Monde nous pousse à redoubler d’efforts pour nous qualifier. Nous étions tellement contents à chaque qualification de notre équipe. C’est un honneur d’entendre l’hymne national dans la plus grande compétition de football au monde. C’est ce qui nous encourage à tout faire pour renouer avec le passé".

"Je me repasse souvent les meilleurs moments de la sélection saoudienne en Coupe du Monde. États-Unis 1994 correspond à notre première participation", confie-t-il. "C'est peut-être aussi la plus belle car nous avions battu le Maroc et la Belgique, même si nous avions perdu face aux Pays-Bas suite à un grand match. En voyant les légendes qui ont écrit l’histoire des Faucons,  on sait que l’on doit tout donner pour le pays."

Al Shehri avoue s'inspirer de Lionel Messi, qu'il considère comme le meilleur joueur au monde : "C'est lui qui propose le meilleur spectacle sur le terrain. Pour moi, il n’a pas de concurrent. J’espère le rencontrer en Coupe du Monde. Nous allons donc essayer de nous qualifier pour la Russie, en croisant les doigts pour que le tirage au sort nous donne l'occasion d’affronter l’Argentine".