• Le Mexique accentue son avance en tête de l’Hexagonal grâce à son succès sur le Honduras
  • Le Costa Rica conserve la deuxième place après son match nul et vierge contre le Panama
  • Victorieux de Trinité-et-Tobago, les USA se hissent au troisième rang

LE FILM DE LA JOURNÉE - Le Mexique dispose désormais de cinq points d’avance en tête de l’Hexagonal après sa victoire convaincante contre le Honduras (3:0), sur son terrain pour le compte du dernier tour des qualifications de la zone CONCACAF pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™.

Le Costa Rica, malgré son match nul et vierge, à domicile, face à son voisin d’Amérique centrale, le Panama, reste au deuxième rang. Les USA se hissent parmi les places directement qualificatives pour Russie 2018 à la faveur d’un succès précieux, devant leur public, sur la lanterne rouge, Trinité-et-Tobago (2:0).

FIFA.com se penche sur les rencontres de la cinquième journée, alors que la mi-parcours du cinquième et dernier tour des qualifications de la zone CONCACAF a été atteinte.

Les résultats
USA 2:0 Trinité-et-Tobago | Costa Rica 0:0 Panama | Mexique 3:0 Honduras

L’affiche
Période chargée pour le Mexique qui, après avoir disputé les matches de qualification pour la Coupe du Monde de ce début de mois, se rendra en Russie pour la Coupe des Confédérations de la FIFA, avant de retrouver son continent pour la Gold Cup de la CONCACAF le mois prochain. Son parcours du combattant a débuté avec une victoire solide et sérieuse contre le Honduras à l’Estadio Azteca de Mexico.

Une tête d’Oswaldo Alanis a permis à El Tri d’ouvrir le score sur corner juste avant la mi-temps. Les Mexicains n’ont eu besoin que de trois minutes après la pause pour s’assurer définitivement les trois points, grâce à deux buts coup sur coup, juste après l’heure de jeu, du remplaçant Hirving Lozano et de Raul Jimenez. Ce revers laisse le Honduras à la cinquième place de l’Hexagonal.

Les autres rencontres
Bruce Arena a une nouvelle fois fait confiance au jeune Christian Pulisic, aligné d’entrée à Commerce City, dans le Colorado. Le sélectionneur des Etats-Unis ne l’a pas regretté puisque le doublé du milieu de terrain du Borussia Dortmund a offert aux Stars and Stripes un succès précieux, à domicile, face à Trinité-et-Tobago.

Pulisic a fait trembler les filets à deux reprises en deuxième mi-temps, en l’espace de 10 minutes, reprenant d’abord un centre à ras de terre de DeAndre Yedlin, avant de conclure un superbe mouvement dans la moitié de terrain des Soca Warriors. De quoi oublier le premier acte décevant des Américains, qui ont failli concéder l’ouverture du score sur une tête à bout portant de Kenwyne Jones repoussée par la transversale. Ce nouveau revers laisse la nation caribéenne à la dernière place de l’Hexagonal.

A San José, le Costa Rica, tenu en échec 0:0 par le Panama, n’a pas su tirer profit de l’ambiance intimidante de son Estadio Nacional. Les Ticos comptaient sur ce premier de leurs deux matches de qualification à domicile de juin pour maintenir la pression sur le leader mexicain, mais ils ont dû se contenter du partage des points après l’exclusion du défenseur Giancarlo Gonzalez au retour des vestiaires. Ce match nul voit les Panaméens, désormais quatrièmes de l’Hexagonal, glisser hors des places directement qualificatives pour la Coupe du Monde.

La stat
4
- le nombre de clean sheets du Mexique lors de ses quatre derniers matches de l’Hexagonal. El Tri n’a concédé qu’un seul but lors de ses cinq premières sorties dans ce dernier tour des qualifications de la zone CONCACAF pour la Coupe du Monde.

Le joueur
Christian Pulisic (USA)
Alors que les Stars and Stripes, après une triste première mi-temps, avaient besoin d’un déclic, Christian Pulisic a pris les choses en main pour apporter trois points cruciaux à son équipe. Auteur d’un doublé, il a affiché l’étendue de son potentiel, à seulement 18 ans, après une saison réussie sous le maillot du Borussia Dortmund.

Le saviez-vous?
Avant d’affronter Trinité-et-Tobago, Clint Dempsey n’était qu’à une longueur du record de 57 buts de Landon Donovan sous le maillot des USA. Incapable de trouver le chemin des filets jusqu’à son remplacement, à la 61ème minute, l’attaquant des Seattle Sounders aura, à Mexico, une nouvelle chance d’atteindre cette marque.

Entendu…
"Ces matches sont difficiles. C’est une bonne chose d’en sortir avec trois points et deux buts. Nous avons démarré 2017 sur de bonnes bases, je suis satisfait jusque-là" - Bruce Arena, sélectionneur des USA

À venir (5ème tour, 6ème journée)
11 juin
Mexique-USA

13 juin
Costa Rica-Trinité-et-Tobago
Panama-Honduras