• L'arrivée de Neymar au Paris Saint Germain a été officialisée ce jeudi 3 août
  • Le PSG dispose désormais de cinq internationaux brésiliens 
  • Par le passé, Paris a attiré des grands noms de la Seleçao

Lucas, Marquinhos, Thiago Silva, Daniel Alves et maintenant Neymar... la culture brésilienne du Paris Saint-Germain prend une ampleur inédite cette saison avec cinq internationaux auriverde à la disposition d'Unai Emery. 

L'histoire d'amour entre le Brésil et le club de la capitale ne date pas d'hier. Des pions essentiels de la Seleçao ont porté le maillot du PSG par le passé. 

Joel Camargo : le premier
Présence au PSG : 1971/72 
27 sélections
Légende de Santos, champion du monde 1970, Camargo fut le premier international de renom à signer pour le Paris Saint-Germain. Mais traumatisé par un grave accident de voiture quelques mois après le sacre de la Seleçao, le défenseur n'a jamais trouvé sa place à Paris, ne disputant que deux rencontres en une saison avant de repartir au Brésil et de tomber petit à petit dans l'anonymat. Santos lui a tout de même livré un vibrant hommage le 11 novembre 2006. Il est décédé en mai 2014, à quelques semaines de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014. 

Valdo : le créateur
Présence au PSG : 1991/95 
45 sélections, 4 buts
Au début des années 1990, le PSG entre dans une nouvelle ère et affirme ses ambitions en recrutant Valdo, qui s'était déjà bien acclimaté à l'Europe avec trois belles saisons à Benfica. Ce meneur de jeu très technique, qui a disputé deux Coupes du Mondes (1986 et 1990) a illuminé le jeu parisien pendant quatre ans avant de repartir au Portugal. 

Ricardo : le roc
Présence au PSG : 1991/95 
48 sélections, 4 buts
Arrivé de Benfica en même temps que Valdo, Ricardo suit son compère dans le sens inverse après quatre belles saisons dans le club de la capitale. Le défenseur, capitaine du Brésil lors de la Coupe du Monde 1990, ne s'absente pas longtemps puisqu'il y débute sa riche carrière d'entraîneur en 1996, sitôt les crampons raccrochés pour des problèmes de blessures. 

Raï : le capitaine
Présence au PSG : 1993/98 
97 sélections, 37 buts
Quand il débarque à Paris en 1993, Raï est déjà une star. Capitaine de la Seleção, meneur de jeu du grand São Paulo de Telê Santana, il connait cependant une première saison difficile à Paris, et enchaine sur une Coupe de Monde de la FIFA 1994 où il perd son brassard et sa place de titulaire sur la route du sacre. La saison suivante, il soigne sa frustration et comble les supporters parisiens en étalant toute sa classe et son intelligence de jeu.

Leonardo : le bâtisseur
Présence au PSG : 1996/97 
55 sélections, 7 buts
Leonardo arrive à Paris au lendemain du sacre en Coupe des Coupes pour remplacer Youri Djorkaeff, parti pour l'Inter Milan. Outre le fait de rejoindre son ami Raï, le champion du monde 1994 exprime son envie de découvrir la France à l'approche de France 1998. L'adaptation du gaucher est immédiate et sa complicité avec son compatriote fait merveille, mais l'expérience tourne court et il part à l'AC Milan après une saison. Il revient finalement à Paris en 2011, cette fois en tant que directeur sportif et fait rentrer le club dans une nouvelle dimension en faisant signer des stars mondiales comme Thiago Silva, Zlatan Ibrahimović ou encore David Beckham.

Ronaldinho : l'étoile filante
Présence au PSG : 2001/2003
97 sélections, 33 buts
Paris réalise un grand coup en attirant la pépite de Grêmio en 2001 alors qu'il fait déjà des étincelles en sélection et est convoité par les plus grandes écuries européennes. Malgré une certaine irrégularité, il laisse une marque profonde dans l'histoire du club avec ses chevauchées furieuses, sa fantaisie et ses inspirations géniales, notamment face au rival marseillais. Un an après son sacre à la Coupe du Monde 2002, il signe à Barcelone pour y exprimer la plénitude de son talent. 14 ans plus tard, Neymar fait le chemin inverse.