• Le Japon valide son billet pour Russie 2018 grâce à sa victoire sur l’Australie
  • La République de Corée concède le nul à domicile devant l’Iran
  • Deux qualifications validées, une place de barragiste en suspens

Après l’Iran, le Japon est devenu la deuxième sélection asiatique à se qualifier pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ grâce à sa victoire à domicile 2:0 sur l’Australie. De leur côté, les Socceroos se disputeront le deuxième ticket qualificatif du Groupe B avec l’Arabie Saoudite, battue 2:1 par les Émirats Arabes Unis.

Dans le Groupe A, la République de Corée devra encore lutter pour assurer sa place en Russie, après avoir été tenue en échec 0:0 devant son public par l’Iran. La Syrie, pour sa part, a surclassé le Qatar 3:1 pour revenir à la hauteur de l’Ouzbékistan, dominé 1:0 par la RP Chine. Dans ce groupe, trois équipes se joueront donc le dernier sésame, même si les Guerriers Taeguk comptent deux points d’avance sur leurs poursuivants. Enfin, le Qatar a vu s’envoler ses derniers rêves de Russie 2018™, tandis que la RP Chine entretenait l’espoir d’une place de barragiste. 

L’affiche

Japon-Australie 2:0
Stade de Saitama 2002, Saitama
Buts : 41’ Takuma Asano ; 83’ Yosuke Ideguchi 

Le Japon a rempli sa mission de belle manière en dominant l’Australie 2:0 devant son public. Avant le dernier match, les Nippons sont déjà qualifiés pour le rendez-vous russe de 2018. Les Samouraïs Bleus ont également enfin triomphé des Socceroos en qualifications pour l'épreuve mondiale. Derrière le Japon, premier du Groupe B, l’Australie se disputera la deuxième place qualificative avec l’Arabie Saoudite, qui la précède à la différence de buts. Les hommes d’Ange Postecoglou doivent battre la Thaïlande mardi 5 septembre et espérer un résultat favorable pour rallier directement la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. 

Lors d’une rencontre décisive, Vahid Halilhodzic a surpris en modifiant son onze de départ par rapport au nul 1:1 concédé face à l’Irak. Il a notamment aligné d’entrée les vifs attaquants Takashi Inui et Takuma Asano à la place de Shinji Kagawa et Shinji Okazaki. Des changements tactiques payants, puisque le second débloquait la situation à quatre minutes de la pause. Les visiteurs faisaient le forcing dès la reprise, mais les hôtes finissaient par doubler la mise, le but tardif de Yosuke Ideguchi scellant la victoire et la sixième qualification consécutive en Coupe du Monde de la FIFA™ pour le Japon. 

Les autres rencontres
La belle campagne qualificative de l’Arabie Saoudite a subi un sérieux contretemps. Les Saoudiens, qui menaient pourtant 1:0, ont fini par s’incliner face aux Émirats Arabes Unis. Après l’ouverture du score sur penalty de Nawaf Al Abed, Ali Mabkhout permettait aux hôtes de rentrer aux vestiaires sur la marque de 1:1. À l’heure de jeu, le capitaine Ahmed Khalil assurait le succès émirati d’une spectaculaire frappe de loin qui entretenait les maigres espoirs de son pays de voir la Russie. Dans cinq jours, les Saoudiens donneront le maximum à domicile face au Japon pour leur dernier match, même si la victoire n’est pas impérative. 

Dans le Groupe A, la République de Corée a été tenue en échec 0:0 par l’Iran à Séoul. Si les deux équipes se sont procuré quelques occasions, les hôtes se sont toutefois montrés plus dangereux, Jang Hyunsoo manquant de peu le cadre de la tête. Avec deux points d’avance sur la Syrie et l’Ouzbékistan, les Guerriers Taeguk continuent de mener la course à trois en vue de décrocher le dernier ticket qualificatif. Une victoire en Ouzbékistan leur suffira pour se qualifier, quels que soient les résultats de leurs adversaires. 

Face au Qatar, Omar Kharbin a marqué en première et deuxième mi-temps, contribuant à entretenir les espoirs syriens de se qualifier directement pour Russie 2018™ à la faveur de cette victoire 3:1. Sur une ouverture de Feras Al Khatib, le buteur de 23 ans ouvrait le score au bout de sept minutes. En deuxième période, après l’égalisation qatarienne d’Ali Assadalia, le joueur de Al Hilal permettait aux Syriens de reprendre les devants, avant que Mahmoud Al Mawas ne plie l’affaire avec un but dans le temps additionnel.  

Gao Lin a inscrit le seul but de la RP Chine face à l’Ouzbékistan. Cette courte victoire à domicile permet aux hommes de Marcello Lippi d’espérer encore. Malgré une domination écrasante en première période, marquée par 12 tirs à un, les Chinois s’avéraient d’abord incapables de trouver l’ouverture. Après avoir laissé passer l’orage, les visiteurs réagissaient et se montraient les plus menaçants au retour des vestiaires. Finalement, la RP Chine bénéficiait d’un penalty après que Feng Xiaoting eut été crocheté dans la surface. Gao Lin faisait preuve du sang-froid nécessaire pour offrir à son équipe son deuxième succès sous l’égide du technicien italien.

Le joueur
Équipe surprise de la campagne qualificative de la zone Asie, la Syrie a déjoué tous les pronostics pour se maintenir en course en vue de Russie 2018™. Un espoir que les fans syriens doivent en grande partie à Omar Kharbin, devenu le porte-bonheur de son équipe, inscrivant dix buts au cours de cette étonnante épopée. 

Le saviez-vous ?
Le Japon fait partie des sélections asiatiques qui brillent le plus en qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA™. Le rendez-vous russe de 2018 marquera la sixième apparition consécutive des Nippons en phase finale. Les Samouraïs Bleus sont uniquement précédés par la République de Corée, qui a déjà représenté l’Asie à neuf reprises.   

Entendu…
"Je sais que la défaite fait partie du sport, mais pour moi, ce moment est le plus décevant des deux années écoulées, depuis le début jusqu’à aujourd’hui. Après avoir tout gâché en perdant en Australie, nous concédons cette fois encore une défaite inutile" - Bert van Marwijk, sélectionneur de l’Arabie Saoudite 

Résultats de la neuvième journée
Groupe A :
RP Chine-Ouzbékistan 1:0
République de Corée-Iran 0:0
Syrie-Qatar 3:1

Groupe B :
Émirats Arabes Unis-Arabie Saoudite 2:1
Japon-Australie 2:0
Thaïlande-Irak 1:2