Le Bureau des Qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA a décidé de faire rejouer la rencontre de qualification entre l'Afrique du Sud et le Sénégal, qui s'est déroulée le 12 novembre 2016.

Cette décision fait suite à la confirmation du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) d'appliquer l'interdiction d'officier à vie de l'arbitre Joseph Lamptey, pour manipulation de match. La décision a été imposée par les Commissions de Discipline et d'Appel de la FIFA. Le match sera rejoué dans le courant de novembre 2017 pendant la période des matches internationaux. La date exacte sera confirmée en temps voulu.

Comme indiqué dans les règlements de la Coupe du Monde de la FIFA, cette décision entrera en vigueur immédiatement, mais sera l'objet d'une confirmation par la Commission d'Organisation des Compétitions de la FIFA, lors de sa prochaine réunion prévue le 14 septembre. Selon la décision du 15 mars 2017, qui prenait en considération une analyse sportive du match ainsi que des rapports d’activités de paris provenant de diverses sociétés internationales de surveillance, aucune association membre n’a été impliquée dans la manipulation du résultat du match.

La FIFA mène une politique de tolérance zéro vis-à-vis de la manipulation de matches et elle poursuivra ses efforts pour protéger l’intégrité du football. Elle continuera à lutter contre la manipulation de matches par le biais de diverses initiatives incluant la surveillance des marchés internationaux de paris, et un système de signalement confidentiel utilisant une Hotline Intégrité et une adresse électronique spécialement mises en place dans cette optique.