• Le Mexique, cinquième qualifié pour la Russie
  • Le Costa Rica, deuxième, signe une victoire retentissante aux États-Unis
  • Le Honduras reste plus que jamais en course

LE FILM DE LA JOURNÉE - En battant le Panama sur la plus étroite des marges, le Mexique est devenu le cinquième qualifié pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™.

Le Costa Rica, de son côté, est tout près de la qualification après avoir battu les États-Unis en déplacement. Le Honduras reste en course grâce à une victoire au courage sur le terrain de Trinité-et-Tobago.

Les résultats
États-Unis 0:2 Costa Rica
Trinité-et-Tobago 1:2 Honduras
Mexique 1:0 Panama

L'affiche
Afin de se qualifier dès cette septième journée pour Russie 2018, le Mexique devait battre le Panama. Dans un stade Azteca qui a poussé de la première à la dernière minute, El Tri est parvenu à ses fins en deuxième période. C'est Hirving Lozano, entré en cours de jeu, qui a inscrit le seul but de la partie, offrant au Mexique - à trois journées du terme - sa septième qualification consécutive - la seizième de son histoire - pour la Coupe du Monde. Les Aztèques restent en outre invaincus dans ces qualifications de la CONCACAF.

A retenir
Le Costa Rica, pour sa part, a enregistré son premier succès en déplacement contre les États-Unis en qualifications depuis 32 ans. Grâce notamment à un Marco Ureña inspiré, les Ticos ont empoché les trois points. Avec 14 unités au compteur, ils sont tout près de la qualification pour la Russie.

Le principal bénéficiaire de ce faux pas américain est le Honduras. Avec deux buts inscrits en l'espace de 20 minutes à Trinité-et-Tobago, les joueurs dirigés par Jorge Luis Pinto ont enregistré leur première victoire à l'extérieur dans cet Hexagonal et pris trois points importants, qui leur permettent de conserver intacts leurs espoirs d'être présents en Russie.

Le joueur
Hirving Lozano (MEX)

L'attaquant a assisté à la première période de la rencontre depuis le banc de touche. Le sélectionneur Juan Carlos Osorio le fait entrer en jeu à la 51ème minute, en lieu et place de Juergen Damm. À lui seul, Lozano change la physionomie du jeu mexicain. Deux minutes après son entrée, il coupe de la tête un centre de José Corona dans la surface et offre le but de la qualification à son équipe. Le joueur du PSV Eindhoven a su être une menace constante pour la défense panaméenne, toujours en difficulté face à la rapidité et aux qualités de débordement du seul buteur de la partie.

Entendu…

 

Le programme (8ème journée du 5ème tour)

5 septembre
Honduras - États-Unis
Costa Rica - Mexique
Panama - Trinité-et-Tobago