• Facile vainqueur du Cameroun 4:0, le Nigeria s’envole dans le Groupe B
  • Le Maroc décroche son premier succès aux dépens du Mali
  • Dans le match au sommet du Groupe A, La Tunisie a dominé la RD Congo

Le Nigeria n’est pas encore qualifié pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ mais sa large victoire sur le Cameroun l’en a bien rapproché. Largement en tête du Groupe A de la Zone Afrique, les Super Eagles ont battu les champions d’Afrique en titre avec la manière : 4:0 et une domination sans partage pendant 90 minutes.

Les stars ont brillé, à l’image de Jon Obi Mikel, Victor Moses et Kelechi Iheanacho, tous buteurs, mais c’est Odion Ighalo qui avait montré la voie en ouvrant le score à la demi-heure de jeu. Les Lions indomptables devront retrouver le niveau qui leur avait permis de remporter leur cinquième Coupe d’Afrique des Nations de la CAF en février dernier s’ils veulent conserver une petite chance de voir la Russie.

Un peu plus tôt, le Ghana, autre poids lourd du Continent Mère, a lui aussi connu une énorme désillusion en se montrant incapable de s’imposer contre le Congo sur sa pelouse de Kumasi. Longtemps menés au score par un but de Thievy Bifouma, les Black Stars n’ont su convertir qu’une seule de leurs nombreuses occasions (1:1). Ils sont toujours troisièmes du Groupe E, derrière le surprenant Ouganda, leader, qui a battu l’Egypte, deuxième, la veille.

Pour sa part dans le Groupe D, le Cap-Vert a marqué ses premiers points et inscrit ses deux premiers buts, tous deux signés Nuno Rocha, face à une Afrique du Sud réduite à dix pour les 20 dernières minutes. Les Bafana Bafana manquent l’occasion de doubler le Burkina Faso en tête du groupe, avant le match des Etalons contre le Sénégal.

Enfin dans les deux matches disputés en soirée, les équipes du Maghreb ont brillé : le Maroc a battu le Mali pour décrocher sa première victoire dans le Groupe C, tandis que la Tunisie a pris trois points précieux sur sa pelouse contre la RD Congo dans le choc au sommet du Groupe A.

La stat
1 - Le Maroc signe son premier succès dans cette campagne de qualification, après deux nuls. Les Lions de l'Atlas ont également eu la satisfaction d'avoir vu une triste série prendre fin : le penalty d'Hakim Ziyech est le premier but marocain en qualifications mondialistes depuis 313 minutes.