• Pour la première fois de son histoire, la France a concédé un nul contre le Luxembourg 
  • Dominés, les Luxembourgeois ont été héroïques en défense
  • Les Bleus gardent la tête du Groupe A, à un point devant la Suède

Après sa démonstration offensive contre les Pays-Bas (4:0), la France a tiré la langue ce 3 septembre à Toulouse face à des Luxembourgeois bien regroupés. Gonflés à bloc après leur victoire contre le Bélarus trois jours plus tôt, ces derniers ont reconduit la même formule qui leur a valu de remporter leur première victoire dans cette campagne.  

Les Bleus ont dominé la première période, mais ni Kylian Mbappé (16', 23'), ni Paul Pogba (20', 37'), ni Antoine Griezmann (40') n'ont su trouver la faille dans la forêt de jambes luxembourgeoise. 

Frisson
La seconde mi-temps fut plus pauvre en occasions franches, mais tout aussi intense côté Grand-Duché dans l'intensité du pressing. Face au mur, les Tricolores se sont éteints au fil des minutes, jusqu'à se faire une énorme frayeur avec une fulgurance de Gerson Rodrigues, qui a faussé compagnie à Laurent Koscielny côté gauche avant de trouver la base du poteau d'Hugo Lloris (79').

Les hommes de Didier Deschamps conservent la tête du Groupe A avec une longueur d'avance sur la Suède, mais devront se montrer moins maladroits en Bulgarie le 7 octobre prochain. 

La stat 
2 - En 18 confrontations avec le Luxembourg, la France l'a emporté 16 fois, et le nul de ce soir est le premier entre les deux pays. Les Luxembourgeois l'ont emporté une seule fois contre leurs voisins, c'était en amical il y a plus d'un siècle, en 1914.