• Le Costa Rica concède le nul et n'est pas encore qualifié pour Russie 2018
  • Le Panama se hisse à la troisième place après avoir gagné à domicile
  • Bobby Wood permet aux États-Unis de prendre un point au Honduras

LE FILM DE LA JOURNÉE - Après avoir concédé le match nul à domicile contre le Mexique, le Costa Rica n'est pas encore qualifié pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ et devra attendre jusqu'en octobre pour être fixé sur son sort.

Le Panama a pris la troisième position - dernière place qualificative - à la faveur d'une large victoire sur Trinité-et-Tobago. Dans le premier match de la journée, les États-Unis ont égalisé sur le tard pour ramener un précieux point du Honduras.

FIFA.com passe en revue toute l'action de la huitième journée du tournoi Hexagonal dans les qualifications mondialistes de la zone CONCACAF.

Les résultats
Honduras 1:1 États-Unis
Costa Rica 1:1 Mexique
Panama 3:0 Trinité-et-Tobago

L'affiche
Costa Rica - Mexique 

Après son impressionnante victoire sur les États-Unis dans le New Jersey à l'occasion de la septième journée, le Costa Rica pensait finir le travail à domicile contre le Mexique, déjà qualifié pour Russie 2018.

Mais les hommes dirigés par Juan Carlos Osorio n'étaient pas venus à San Jose avec des intentions généreuses. En première période, ils ouvrent le score sur un but contre son camp de Cristian Gamboa. Dès lors, les Ticos poussent et finissent par égaliser à la 83ème minute par Marco Urena, qui marque d'une volée spectaculaire son troisième but en deux rencontres. Le Costa Rica aurait même pu remporter la décision dans le temps additionnel, mais la tentative du remplaçant Johan Venegas échoue sur le poteau.

Les autres rencontres
Une égalisation tardive du remplaçant Bobby Wood a permis aux États-Unis d'arracher un point en déplacement au Honduras, qui avait ouvert le score juste avant la demi-heure de jeu par Romell Quioto. Après leur défaite à domicile contre le Costa Rica, les Stars and Stripes se devaient de rapporter au moins un point de ce déplacement.

Ce nul à San Pedro Sula fait les affaires du Panama, qui subtilise la troisième place aux États-Unis grâce à sa victoire confortable devant Trinité-et-Tobago, toujours en difficulté dans ce tour final. Gabriel Torres ouvre la marque en fin de première période pour les Canaleros, qui doublent la mise sur un but contre son camp de Carlyle Mitchell. Abdiel Arroyo, entré en cours de jeu, inscrit le troisième but pour la formation entraînée par Hernan Dario Gomez.

Le joueur 
Bobby Wood (USA)

Menés 1:0 et alors qu'il ne restait plus longtemps à jouer, les États-Unis devaient éviter une défaite potentiellement catastrophique pour leurs chances de qualification. À un quart d'heure du terme, le sélectionneur Bruce Arena a la bonne inspiration de faire entrer en jeu l'attaquant de Hambourg Bobby Wood, en lieu et place de Darlington Nagbe. À la 85ème minute, Wood inscrit un but qui pourrait contribuer à sceller la qualification des Stars and Stripes pour la Russie.

Entendu…
"C'est dommage car nous avons bien joué et nous avons dominé dans la plupart des compartiments du jeu. Nous avions l'avantage et nous aurions dû tenir. C'est une sensation horrible, mais nous allons continuer. Nous espérons pouvoir empocher les six points qui restent à prendre." - Antony Lozano, attaquant du Honduras

Le programme (neuvième journée)
6 octobre
Mexique - Trinité-et-Tobago
États-Unis - Panama
Costa Rica - Honduras