• Andriy Shevchenko optimiste à l'approche des prochaines échéances
  • Le sélectionneur ukrainien était présent à Londres pour l'annonce des finalistes The Best
  • L'ancien attaquant de l'AC Milan évoque les prochains matches contre la Kosovo et la Croatie

La route qui mène à la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ se révèle longue et semée d'embûches pour toutes les équipes du Groupe I des qualifications européennes. Pour l'heure, deux points seulement séparent la Croatie, l'Islande, la Turquie et l'Ukraine. Les trois derniers nommés possèdent exactement la même différence de buts. La situation apparaît donc extrêmement tendue, d'autant que seul le premier sera directement qualifié pour la phase finale. Le deuxième devra potentiellement en passer par un barrage.

"C'est un groupe très difficile", constate le sélectionneur ukrainien Andriy Shevchenko au micro de FIFA.com. "Depuis le début, tous les entraîneurs ne cessent de répéter que les principaux candidats à la qualification sont de force égale. C'est très équilibré. Un déplacement en Islande ou en Croatie n'a rien de facile, et j'imagine que les autres équipes n'aiment pas venir en Ukraine."

On ne saurait contredire le meilleur buteur de l'histoire de son pays avec 48 réalisations, qui a conscience que son équipe a les moyens de poser des problèmes à n'importe quel adversaire. "Nous avons toutes nos chances", ajoute Shevchenko. "Nous avons deux matches très importants à disputer contre le Kosovo et la Croatie, mais je crois que nous sommes sur la bonne voie."

Le parcours de l'Ukraine jusqu'à présent :

Résultats en qualifications : NNVVDVVD

05/09/16 : UKR
1:1 ISL
06/10/16 : TUR 2:2 UKR
09/10/16 : UKR 3:0 KVX
12/11/16 : UKR 1:0 FIN
24/03/2017 : CRO 1:0 UKR
11/06/2017 : FIN 1:2 UKR
02/09/2017 : UKR 2:0 TUR
05/09/17 : ISL 2:0 UKR

Les deux prochaines rencontres de l'Ukraine sont effectivement lourdes d'enjeux. Une deuxième participation à l'épreuve mondiale, 12 ans après ses débuts en 2006, peuvent être au bout du chemin de Sheva et de ses hommes. "Si nous voulons l'emporter, il va falloir que chacun donne le meilleur de lui-même car la pression, l'ambiance et l'enjeu seront énormes", prévient l'ancien joueur de Chelsea. "Nous nous préparons au mieux et j'espère que nous montrerons notre vrai visage."

Auteur de deux réalisations en 2006, Shevchenko avait contribué à propulser l'Ukraine en quart de finale de l'édition allemande, confortant un peu plus son statut de joueur de légende dans son pays. Une nation ukrainienne qui peine d'ailleurs un peu à faire émerger un potentiel successeur à l'ancien attaquant.

"J'espère que les joueurs ukrainiens seront reconnus à l'avenir. Nous avons de très bons jeunes et quelques internationaux expérimentés. Andriy Yarmolenko joue au Borussia Dortmund et Yevhen Konoplyanka à Schalke 04", souligne Shevchenko dont les propos ont été recueillis par FIFA.com en marge de l'annonce des finalistes des The Best FIFA Football Awards™, à Londres. "Je suis toujours heureux de voir mes compatriotes réussir de belles choses et j'attends que l'un d'eux figure parmi les nominés pour l'un des prix The Best, que ce soit en tant que Joueur de la FIFA ou peut-être comme Gardien de la FIFA."

En cas de succès lors des deux prochaines journées, l'Ukraine ferait un grand pas vers la qualification. Cela pourrait permettre aux membres de la génération actuelle de marcher sur les traces de leur glorieux prédécesseur.

Les derniers matches de l'Ukraine :

06/10/17 (20h45, heure locale)
Kosovo - Ukraine (Loro Borici Stadium, Shkoder)

09/10/17 (21h45, heure locale)
Ukraine - Croatie (Olympic National Sports Complex, Kiev)