• Quatre triplés inscrits en une journée de qualifications à la Coupe du Monde de la FIFA™
  • Cristiano Ronaldo, Romelu Lukaku, Thomas Meunier et Chris Wood ont frappé à trois reprises
  • Lukaku et Meunier ont signé un triplé chacun pour la Belgique contre Gibraltar

Les triplés sont une denrée rare dans le football. Pourtant, en moins de 24 heures, les qualifications à la Coupe du Monde de la FIFA 2018™ en ont accouché de quatre, dont deux au bénéfice de la même équipe lors du même match.

FIFA.com pose sa loupe sur ces hat-tricks et sur leurs quatre auteurs, en fonction du temps qu’il leur a fallu pour les inscrire.

Thomas Meunier (pour la Belgique, contre Gibraltar)

* Minutes des buts : 18', 60', 67'
* Temps nécessaire pour réussir le hat-trick : 49 minutes
* Score après chacun des buts : 2:0, 7:0, 8:0
* Score final : 9:0
* Buts en qualifications pour la Coupe du Monde 2018 : 4

Si Meunier est un arrière droit à vocation offensive qui joué plus haut en début de carrière, il n’avait jamais inscrit de triplé, au niveau international en tout cas. Le premier but du Parisien en sélection ne remonte qu’à novembre dernier, lors d’un match de qualification à la Coupe du Monde face à l’Estonie.

Premier but (18') : servi en retrait depuis la droite, Meunier voit sa frappe déviée au fond des filets.
Deuxième but (60') : sur un centre de la gauche d’Eden Hazard, le latéral du PSG conclut d’une volée du plat du pied au second poteau.
Troisième but (67'): 
Kevin De Bruyne déborde jusqu’à ligne de sortie de but et pique un centre au deuxième poteau, que Meunier catapulte de volée dans les cages.

Cristiano Ronaldo (pour le Portugal, contre les Îles Féroé)

 * Minutes des buts : 3', 29', 64'
* Temps nécessaire pour réussir le hat-trick : 
61 minutes
* Score après chacun des buts : 
1:0, 2:0, 4:1
* Score final : 
5:1
* Buts en qualifications pour la Coupe du Monde 2018 : 
14

Personne n’a inscrit davantage de buts sur une qualification mondialiste de la zone Europe que Cristiano Rolando, auteur de 14 réalisations depuis le début de la compétition préliminaire pour Russie 2018. Grâce à son triplé face aux Îles Féroé, le Madrilène a égalé le record établi par Predrag Mijatovic au cours des qualifications pour France 1998. Il s’agit de son deuxième hat-trick de la campagne qualificative pour Russie 2018, après son quadruplé contre Andorre en octobre dernier.

Premier but (3') : une reprise de volée acrobatique sur un centre de Bernardo Silva venu de la droite.
Deuxième but (29'): la star prend le gardien à contre-pied sur le penalty consécutif à une faute sur Joao Mario dans la surface.
Troisième but (64'): 
CR7 prend son temps dans la surface et assoit le gardien d’une superbe feinte avant de conclure comme à la parade.

Romelu Lukaku (pour la Belgique, contre Gibraltar)

* Minutes des buts : 21', 38', 84'
* Temps nécessaire pour réussir le hat-trick :
63 minutes
* Score après chacun des buts : 
3:0, 5:0, 9:0
* Score final :
 9:0
* Buts en qualifications pour la Coupe du Monde 2018 :
9

Lukaku est devenu le deuxième Belge à réussir un triplé dans ces qualifications pour la Coupe du Monde 2018 après son coéquipier Christian Benteke, qui avait réussi le coup du chapeau le plus rapide de l’histoire des qualifications, lui aussi contre Gibraltar, en octobre 2016. Après avoir réussi deux doublés en sélection, Lukaku a enfin réussi un triplé face aux novices en qualifications mondialistes.

Premier but (21') : Lukaku marque facilement de la tête sur un centre de la droite de Meunier.
Deuxième but (38') : Meunier se fend d’un numéro de soliste et sert le numéro 9 sur un plateau
Troisième but (84'): l’attaquant marque sur un coup franc direct frappé en puissance et à ras de terre, sur la droite du gardien.

Chris Wood (pour la Nouvelle-Zélande, contre les Îles Salomon)

* Minutes des buts : 18', 36', 90+3'
* Temps nécessaire pour réussir le hat-trick : 
75 minutes
* Score après chacun des buts :
1:0, 2:0, 6:1
* Score final :
 6:1
* Buts en qualifications pour la Coupe du Monde 2018 :
8

Wood a alimenté son impressionnant compteur de buts en qualifications mondialistes en signant un joli triplé face aux Îles Salomon. Il est ainsi devenu le premier Néo-Zélandais à réussir un hat-trick sur les dix matches des All Whites sur la route de Russie 2018. Il s’agit aussi de son premier triplé depuis le début de sa carrière internationale, lors de la Coupe des Nations de l’OFC 2012, face aux mêmes adversaires.

Premier but (18') : Woods suit bien le ballon sur une frappe déviée de Ryan Thomas pour conclure du gauche.
Deuxième but (36'): il pique tranquillement le ballon au-dessus du gardien des Îles Salomon après une erreur de la défense.
Troisième but (90+3') : il trompe Phillip Mango sur un coup franc rasant.