Suivez nous sur
2018 Coupe du Monde de la FIFA™

Di Maria : "Messi est déjà le plus grand"

(FIFA.com)
Paris Saint-Germain's Argentinian forward Angel Di Maria celebrates opening the scoring during the French L1 football match between Paris Saint-Germain and Lille
© AFP
  • L’Argentin Angel Di Maria salue le dispositif d’organisation prévu pour Qatar 2022
  • L’ailier espère que son équipe rééditera le succès des U-20 albicelestes au Qatar en 1995
  • Le joueur du Paris Saint-Germain ne tarit pas d’éloges sur son coéquipier Lionel Messi

Angel Di Maria est convaincu que la Coupe du Monde de la FIFA 2022™ va exercer un impact énorme sur le Qatar et l’ensemble du monde arabe. Dans un entretien accordé à www.sc.qa lors du stage du Paris Saint-Germain à Doha pendant la trêve hivernale, l'Argentin évoque l’importance de la compétition pour la région.

"Ça va être une très grande Coupe du Monde", annonce-t-il. "Les stades sont très impressionnants, je sais que cette compétition va donner un grand élan au monde arabe. Ça fait plusieurs fois que je viens à Doha. Que ce soit personnellement ou avec l’équipe, j’ai toujours été très bien reçu."

L’international argentin aux 92 sélections s’est également félicité de la compacité du dispositif prévu par le Qatar, qui offrira la possibilité aux supporters d’assister à plusieurs matches au cours d’une même journée en 2022. "J’ai disputé des Coupes du Monde dans des pays très étendus qui obligent les équipes à faire de longs déplacements. C’est difficile", raconte le finaliste de la Coupe du Monde de la FIFA 2014™. "C’est une très bonne chose d’organiser une Coupe du Monde compacte. Ce sera beaucoup plus confortable pour les joueurs."

Les éclaireurs de 1995 
Le sol qatarien réussit bien à l’Argentine, qui y a remporté le Championnat du Monde Juniors de la FIFA en 1995. Di Maria espère que ce succès obtenu il y a 23 ans sera de bon augure. "Pourvu que nous puissions rééditer le succès de 1995. Cette année, nous visons la victoire finale à la Coupe du Monde et si nous nous imposons en Russie, espérons que nous pourrons remettre ça au Qatar."

Car la priorité pour les Albicelestes, c'est d'abord 2018. Di Maria, 29 ans, en est persuadé : après être passée tout près au Brésil il y a quatre ans, l’Argentine a les moyens de remporter le titre pour la première fois depuis 1986. "Il y a plusieurs équipes de haut niveau, comme l’Espagne et la France, mais l’Argentine fait partie des meilleures", estime-t-il. "Il faut continuer à travailler dur pour rester à notre meilleur niveau. Les phases finales de Coupe du Monde sont toujours différentes des qualifications. L’Argentine fait toujours partie des favoris, avant tout parce que nous avons Lionel Messi"

Di Maria ne tarit pas d’éloges sur son coéquipier, qu’il considère comme le plus grand joueur de tous les temps. "Messi est déjà le plus grand", ajoute celui qui a notamment porté les couleurs de Benfica, du Real Madrid, et Manchester United. "En gagnant la Coupe du Monde, il validerait définitivement ce statut, mais il est déjà le meilleur. J’espère que le football va offrir cette Coupe du Monde à Messi. Ce serait une bonne chose. Messi a tout gagné au cours de sa carrière. Il ne lui manque qu’une Coupe du Monde. En tant qu’Argentin et que coéquipier, j’adorerais que cela se produise en Russie."

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA™

Ronaldo, trois moments marquants en Coupe du Monde

15 janv. 2018

La FIFA

Interview de Di Maria

29 janv. 2015