• Michy Batshuayi et Dries Mertens ont réalisé un doublé
  • Kevin de Bruyne reste sur son nuage
  • Thomas Meunier se fait remarquer quand il a du temps de jeu

Le compte à rebours a commencé avant l'entrée en piste de la Belgique à la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™. Les Diables Rouges entameront leur parcours dans le Groupe G face au Panama dans 136 jours. Chaque semaine, FIFA.com fait le point sur les performances du week-end sur les pelouses européennes des protégés de Roberto Martinez. 

Les Diables les plus en vue
Justesse, sens du placement et opportunisme : Michy Batshuayi a montré son plus beau visage en offrant une prestation aboutie avec Chelsea, ponctuée par un doublé face à Newcastle en Coupe d'Angleterre (3:0). Eden Hazard n'a pas mis son nom au tableau d'affichage mais il encore une fois régalé ses supporters dans son rôle de soutien d'attaque.

La machine Romelu Lukaku a repris son rythme de croisière du début de saison. L'attaquant de Manchester United a inscrit le quatrième et dernier but des Red Devils à Yeovil Town (0:4). Kevin de Bruyne, lui, continue à évoluer à plein régime et à frustrer les défenses adverses. L'ailier a lancé Manchester City, avec Vincent Kompany titulaire pendant 90 minutes, sur le voie d'une qualification à Cardiff (0:2) en déposant astucieusement sur coup franc le cuir sous le mur.

Simon Mignolet n'avait pas besoin de cela. De retour dans les cages de Liverpool face à West Bromwich Albion, après avoir perdu son statut de titulaire, le deuxième gardien attitré des Diables Rouges a été contraint de d'aller chercher trois fois le ballon dans ses filets, lors de l'élimination des Reds (2:3).

Dries Mertens va bien, merci pour lui. Le Louvaniste avait retrouvé le chemin des filets la semaine dernière après deux mois de disette. Il a fait coup double ce week-end face à Bologne (3:1) en égalisant sur penalty avant d'offrir sa spéciale en deuxième mi-temps, d'une frappe enroulée dans la lucarne opposée. Yannick Carrasco souffle le chaud et le froid cette saison. Vainqueur de Las Palmas (3 ;0) avec l'Atlético de Madrid, l'ancien joueur de l'AS Monaco a offert une passe décisive sur le troisième but des siens, peu après son entrée en jeu.

A peine de retour de blessure et déjà titulaire au milieu de terrain, Youri Tielemans a participé au duel envolé entre l'Olympique Marseille et l'AS Monaco (2:2). Discret dans son rôle défensif, l'espoir du football belge de 20 ans semble encore en recherche de ses meilleures sensations.

La stat

152 - Thomas Meunier est décisif toutes les 152 minutes. Barré par Dani Alves, l'arrière droit a tout de même disputé 1 219 minutes sur les 3 060 possibles avec le Paris Saint-Germain. Il a notamment offert sa cinquième passe décisive de la saison face à Montpellier (4:0).

Entendu...
"J’aimerais être un jour entraîné par toi. Tu es un grand coach et j’espère que tu auras bientôt un nouveau club. Partout où tu es passé, tu as toujours fait du bon boulot. Je voulais donc te féliciter pour tout ce que tu as fait en tant que gardien mais aussi en tant qu’entraîneur. Je t’envoie de gros câlins" - Thibaut Courtois, gardien de la Belgique, à l'adresse de Michel Preud’homme (69 minutes sans chichis sur la RTBF)

"Faites-nous rêver, donnez tout ce que vous avez à donner et essayez de gagner la Coupe du Monde, comme cela on me laissera tranquille (rires)" - Michel Preud’homme, entraîneur et ancien gardien de la Belgique (69 minutes sans chichis sur la RTBF)

"La France aligne toujours des joueurs talentueux. Et cette fois-ci encore, les Bleus ont une bonne équipe. Même si ce n’est pas la ‘super super équipe’. Je crois d’ailleurs que si on s’arrête au talent intrinsèque, la Belgique est meilleure. C’est une question d’organisation ou plutôt de sélection… et croyez-moi, ce n’est pas toujours évident pour l’entraîneur"- Paul Van Himst, ancien sélectionneur de la Belgique