• Après avoir gagné la médaille d'or olympique en 2016, Luan rêve de participer à Russie 2018
    • Le milieu de terrain du Grêmio a débuté avec les seniors brésiliens il y a quelques mois
    • Tous les chiffres du dernier sacre du Brésil

À 18 ans, Luan ne jouait encore qu'au futsal et n'imaginait certainement pas pouvoir vivre du football. C'est par pur hasard que le milieu de terrain Brésilien a été lancé dans le grand bain du football à onze, après quoi des recruteurs du Grêmio n'ont pas tardé à le découvrir.

"Je savais que c'était l'occasion de ma vie donc je me suis lancé dedans à corps perdu", soulignait-il à FIFA.com il y a un peu moins de deux ans. À l'époque, il luttait pour une médaille d'or olympique inédite, que le Brésil allait finir par obtenir. "Les Jeux Olympiques ont été quelque chose de très particulier, car le Brésil n'avait jamais gagné la médaille d'or."

© Getty Images

Luan et Neymar Jr. après avoir battu l'Allemagne aux tirs au but dans la finale olympique de Rio 2016

Ce sacre olympique a été le tremplin d'une année 2017 quasiment parfaite pour Luan : triomphe dans la Copa Libertadores, meilleur joueur du tournoi, champion d'Amérique, et vice-champion de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA avec le Grêmio… Sans oublier la cerise sur le gâteau : des débuts chez les A brésiliens.

En janvier, il avait déjà été appelé en sélection à l'occasion d'un match où Tite avait utilisé, pour affronter la Colombie, exclusivement des joueurs brésiliens évoluant dans le championnat national. Mais le destin réservait à Luan un baptême du feu très spécial. Le Brésil, déjà qualifié pour Russie 2018, recevait dans les qualifications sud-américaines l'Équateur à l'Arena du Grêmio. Quoi de plus beau que des grands débuts devant son propre public ?

"Ce fut un moment en particulier. Jouer chez moi, dans notre stade. Ça n'aurait pas pu être plus parfait. Ce fut une sensation unique pour moi. Pour n'importe quel joueur, représenter son pays est un rêve devenu réalité. C'est totalement différent. J'ai toujours eu ce désir et je vais essayer d'être le meilleur possible au Grêmio, d'être bien préparé pour continuer d'avoir des opportunités."

La première de ces opportunités pourrait prendre la forme d'une nouvelle convocation par Tite –qui depuis son arrivée sur le banc brésilien a toujours fait confiance à "ses olympiens" – pour les rencontres amicales que le Brésil disputera en mars contre la Russie et l'Allemagne. Et alors que la Coupe du Monde de la FIFA 2018 approche à grands pas, la question se pose évidemment : Luan peut-il figurer sur la liste finale ?

"Comme le dit Tite, il y aura toujours une opportunité. Je veux m'appliquer et bien jouer pour pouvoir passer cet examen final", poursuit-il avec un grand sourire. "J'aimerais beaucoup avoir l'occasion de pouvoir faire l'expérience d'une Coupe du Monde, mais tout ce que je peux faire pour l'instant, c'est de travailler dur et bien. Si l'opportunité arrive, je serai très heureux."

Les quintuples champions du monde débarqueront en Russie avec des statistiques affolantes en qualifications. Tite a mis sur pied une équipe très solide et qui pourra compter sur la magie des Neymar, Gabriel Jesús, Coutinho et compagnie. Et Luan ne se cache pas : le Brésil se sent dans la peau d'un favori. "Si on regarde ce qui s'est passé pendant les qualifications, le Brésil a évolué à un niveau qui fait de nous l'un des favoris. Je crois que nous aurons pas mal de chances d'être champions" lance-t-il.

Le meilleur joueur national du championnat brésilien a quatre mois pour continuer de démontrer sa valeur et gagner sa place sur la liste des 23. Il sait que l'occasion est unique et n'a pas l'intention de la laisser passer. "Vous imaginez ? Champions du monde ? C'est une équipe très saine, nous sommes tous amis," insiste-t-il avant de conclure : "Avec tout le travail que nous avons fait, ça va être une grande occasion pour nous."

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA™

L'effet Tite à la loupe

29 mars 2017

Coupe du Monde de la FIFA™

Tite : "France, Belgique et Portugal sont aussi favoris"

29 nov. 2017