Emblème officiel
© FIFA.com

Du début à la fin, chaque Coupe du Monde de la FIFA incarne une identité spécifique, une image unique projetée dans le monde entier.

Un composant essentiel de cette image est l'Emblème officiel qui forme la pierre angulaire de l'identité de marque de l'événement. Pour toutes les personnes impliquées pendant des années dans la préparation du tournoi, c'est également un point de référence unique. Des fans aux partenaires commerciaux et à chaque article mercantile lié à l'événement, cet emblème symbolise le lien avec l'épreuve reine du football mondial et survit longtemps après la fin de la compétition, bien fiché dans la mémoire de tous les participants, à commencer par la nation championne du monde.

Le rôle de l'Emblème officiel est de fournir une représentation visuelle forte à la fois de l'événement et du pays hôte. C'est pourquoi sa conception est souvent un défi colossal. Ce fut le cas notamment au commencement de la Coupe du Monde de la FIFA 2014, quand la FIFA et le Comité Organisateur Local (COL) Brésil se sont demandé comment caractériser un pays aussi dynamique et haut en couleur que le Brésil, une nation qui combine un riche patrimoine culturel et une économie moderne et influente qui en fait l'un des grands acteurs émergents à l'échelle internationale.

Pour réaliser ce projet et concilier ces deux dimensions - la modernité du Brésil et sa diversité -, la FIFA et le COL Brésil ont invité 25 agences brésiliennes à soumettre des maquettes pour l'Emblème officiel de l'édition 2014 de la Coupe du Monde de la FIFA. Plus de 125 propositions sont arrivées dans les bureaux de la FIFA et du COL, qui ont ensuite effectué une présélection.

La tâche de désigner le vainqueur a été confiée à un jury composé de sept membres : cinq personnalités à la pointe de la création artistique - Oscar Niemeyer (l'un des plus grands architectes du Brésil moderne), Hans Donner (designer), Gisele Bundchen (mannequin), Paulo Coelho (écrivain), Ivete Sangalo (chanteuse/actrice) -et deux figures centrales du football international, Ricardo Teixeira (Président de la Fédération brésilienne de football et Président du Comité Organisateur Local Brésil) et Jérôme Valcke (Secrétaire général de la FIFA).

Les juges avaient la tâche multiple d'évaluer les maquettes, de noter les propositions selon un certain nombre de critères et de donner leur impression générale sur la créativité, la qualité artistique et l'originalité du projet, ainsi que sa fidélité à l'esprit du Brésil et à la relation du pays avec la Coupe du Monde de la FIFA.

Au terme du processus d'évaluation, les comptes ont été faits et l'identité de la maquette gagnante,fruit de l'imagination de l'agence Africa, a pu être dévoilée

Le motif est inspiré de la photo emblématique de trois mains victorieuses soulevant ensemble le trophée le plus célèbre du monde et se mélangeant dans un geste profondément humain. En outre, les couleurs des mains et de la statuette symbolisent le vert et le jaune du Brésil, qui accueille chaleureusement le monde.

La victoire et l'union sont les deux éléments émotionnels clés représentés par les mains, qui rappellent sans équivoque les couleurs du drapeau brésilien. Le jaune et le vert font également allusion à deux caractéristiques omniprésentes de la vie brésilienne, les plages et les reflets dorés du soleil sur l'eau ainsi que le vert de l'immense forêt tropicale de l'intérieur des terres. La combinaison d'une image forte, d'une typographie contemporaine et de couleurs vives représentent de manière hautement efficace la modernité et la diversité du pays hôte.

La représentation explicite du trophée dans l'emblème sied parfaitement au Brésil, quintuple vainqueur de l'épreuve.

Le message qui ressort clairement de cet emblème est l'idée du lien unique entre la FIFA, la Coupe du Monde de la FIFA et le Brésil, hôte de la Coupe du Monde de la FIFA 2014.