Le Premier ministre russe étudie les préparatifs pour 2018
© RIA NOVOSTI

Le Premier ministre russe Dmitry Medvedev était à Saint-Pétersbourg le 1er septembre 2012 afin de visiter Krestovsky Island, où ont commencé les travaux de construction d'un nouveau stade pour la Coupe du Monde de la FIFA 2018™.

Le Premier ministre a eu l'occasion d'en savoir plus sur la façon dont les travaux progressaient et sur les plans concernant la construction de 15 stades dans les 13 villes candidates pour accueillir des matches durant le tournoi : Moscou, Saint-Pétersbourg, Kaliningrad, Kazan, Volgograd, Iaroslavl, Nijni-Novgorod, Samara, Saransk, Krasnodar, Rostov-sur-le-Don, Sotchi et Iekaterinbourg.

Le Ministre russe des Sports et le Président du Comité Organisateur Local (COL) de Russie 2018, Vitaly Mutko, ont informé Dmitry Medvedev de l'avancement des préparatifs pour l'événement le plus prestigieux de la FIFA. Ont également assisté à la réunion le Directeur général du COL de Russie 2018, Alexey Sorokin, des représentants de la municipalité de Saint-Pétersbourg et des dirigeants du Zénith Saint-Pétersbourg, le club de football amené à occuper le stade.

Cette nouvelle enceinte à Saint-Pétersbourg pourra contenir plus de 69 000 spectateurs et a l'ambition d'accueillir une demi-finale de Coupe du Monde de la FIFA™. Elle sera dotée d'un toit amovible et d'un terrain coulissant, ce qui fera d'elle l'un des arènes les plus modernes du monde.

Outre le stade sur l'île Krestovsky de Saint-Pétersbourg, cinq autres enceintes sont en cours de construction. Celles de Kazan et de Sotchi devraient pouvoir accueillir des compétitions internationales majeures d'ici deux ans. Le nouveau stade du Spartak Moscou et l'enceinte de Saransk sont également en chantier. Huit autres stades sont en cours de conception et deux seront modernisés : le Loujniki de Moscou et le Tsentralny d'Iekaterinbourg.

La liste définitive des villes hôtes pour Russie 2018 sera annoncée fin septembre.