Passé en Coupe du Monde de la FIFA™
Si le regard de la planète sur le africain africain a changé, le Cameroun y est pour beaucoup. Pour leur première apparition en 1982, les Lions indomptables avaient quitté l'Espagne au premier tour, mais sans connaître la défaite, avec trois nuls contre le Pérou (0:0), la Pologne (0:0) et l'Italie (1:1), future vainqueur. Mais c'est huit ans plus tard que les Camerounais entrent dans la légende. Vainqueurs en ouverture de l'Argentine, tenante du titre, les Camerounais se hissent en quart de finale, une première pour un pays africain, au rythme des buts de Roger Milla. Cet exploit sera le dernier coup d'éclat d'une sélection qui ne passera plus le premier tour lors des éditions 1994, 1998, 2002, 2010 et 2014. Pire, pour Allemagne 2006, un penalty manqué dans les arrêts de jeu face à l'Egypte avait condamné les Camerounais à suivre la compétition devant leur télévision.

L'équipe en un coup d'œil
L’incontournable Samuel Eto'o a pris sa retraite internationale à l’issue de Brésil 2014. S’il laisse un grand vide dans la ligne offensive, les responsabilités sont désormais partagées entre le défenseur Nicolas Nkoulou, le milieu de terrain Stéphane Mbia et les attaquants Eric Maxim Choupo-Moting, Vincent Aboubakar et Benjamin Moukandjo.

L’entraîneur
L’Allemand Volker Finke n’a peut-être que l’expérience d’un modeste joueur amateur, mais il y ajoute une connaissance tactique et de gestion humaine qu’il construit sur les bancs de touche depuis 1975. Passé par les divisions inférieures allemandes, il a ensuite dirigé des équipes professionnelles en  Bundesliga et au Japon avant de prendre les rênes des Lions indomptables en 2013.

La stat
7
- Comme le nombre de participations du Cameroun à la Coupe du Monde de la FIFA, ce qui fait de lui le pays africain le plus expérimenté dans l’épreuve.

Anciens joueurs
Roger Milla, Marc-Vivien Foé, Rigobert Song, Thomas Nkono, Samuel Eto’o