Passé en Coupe du Monde de la FIFA™
Issue de l’éclatement de l’ex-Yougoslavie, la Bosnie-et-Herzégovine peine à avoir le même rendement que les Plavis, grands habitués jadis du rendez-vous mondial. Pour autant, les Bosniens sont dans une phase ascendante. Après deux tentatives non concluantes, ils ont d’abord fini troisièmes de leur groupe qualificatif pour Allemagne 2006, avant de faire mieux quatre ans plus tard en participant aux barrages offerts aux meilleurs deuxièmes d’Europe. Ils ont fini par obtenir le précieux sésame pour l’édition 2014 au Brésil, où l’expérience leur a fait défaut. Leur aventure s’est arrêtée en phase de groupes.

L’équipe en un coup d’œil
La Bosnie-et-Herzégovine peut compter sur de nombreuses individualités capables de faire basculer à elles seules le cours d'une rencontre à l'image des attaquants Edin Džeko et Vedad Ibisevic, des milieux de terrain Miralem Pjanić et Senad Lulić, du défenseur Emir Spahic ou encore du gardien Asmir Begovic. Pour autant, l’élimination prématurée à Brésil 2014 a été plus difficile à digérer que prévu, en témoigne leur parcours poussif dans les qualifications pour l’UEFA EURO 2016 qui s’en sont suivies.

L’entraîneur
Ex-international yougoslave (54 sélections) puis bosnien (11 sélections), Mehmed Baždarević a passé l’essentiel de sa carrière de joueur et d’entraîneur en France (Sochaux, Istres, Grenoble), entrecoupée d’aventures en Tunisie (Etoile du Sahel) et au Qatar (Al Wakrah). Parmi ses principaux faits d’armes, il compte deux accessions en Ligue 1 (Istres et Grenoble) et une finale de Ligue des champions de la CAF (Etoile du sahel). Successeur de Safet Susic, ancien meneur de jeu comme lui, Baždarević vit aux commandes de la Bosnie-et-Herzégovine, sa première expérience en tant que sélectionneur.

La stat
2,07 - A Brésil 2014, lors de son entrée en lice, la Bosnie-et-Herzégovine a vu Sead Kolasinac marquer le but contre son camp le plus rapide de l'histoire de la compétition après 2 minutes et 7 secondes face à l'Argentine. 

Anciens joueurs
Vahid Halilhodžić, Hasan Salihamidžić, Safet Sušić, Zvjezdan Misimović