A Rio De Janeiro, une association nommée "Geracao Craque" utilise le football comme un remède, dans le but d'aider des jeunes en difficulté à s'en sortir.