L'ancien attaquant russe du Spartak Moscou Nikita Simonyan ouvre la boîte à souvenirs et revient sur la première participation de son pays à une Coupe du Monde de la FIFA et sur le premier but russe, dont lui-même a été l'auteur, dans l'histoire de l'épreuve reine, à Suède 1958