Soixante trois matches dans l’histoire de la Coupe du Monde de la FIFA™ sont décidés en **prolongation.** Le premier date de l’édition 1934 - une victoire de l’Autriche sur la France (3:2) - et, sans surprise, certains des matches les plus mémorables de l’épreuve mondiale se sont décidés dans cette période de temps supplémentaire où les nerfs sont à vif et les erreurs coûtent cher. Les finales des trois dernières éditions, remportées par l’Italie en 2006, l’Espagne en 2010 et l’Allemagne en 2014, se sont décidées après les 90 minutes réglementaires, mais sans la dimension tragique qu’a eue celle de 1966, remportée par l’Angleterre sur ses terres contre l’Allemagne de l’Ouest (4:2) grâce à Geoff Hurst et son triplé…