La régularité anglaise récompensée
© AFP

La troisième place décrochée par l'Angleterre lors de l'ultime publication du Classement mondial FIFA/Coca-Cola peut paraître mystérieuse. Comment une équipe incapable de dépasser les huitièmes de finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™ et les quarts de l'UEFA EURO 2012 a-t-elle pu accéder à pareil rang ? La réponse est simple : les Anglais ont été un modèle de régularité.

Le Classement mondial FIFA/Coca-Cola est basé sur les résultats des quatre années écoulées. Durant cette période, sur 45 matches disputés, l'Angleterre en a remporté 29 et perdu seulement six. Au cours de leurs campagnes qualificatives pour les dernières phases finales mondiale et continentale, les Trois Lions n'ont connu qu'une seule défaite, le 10 octobre 2009 devant l'Ukraine.

Ces deux dernières années, l'Angleterre a triomphé de nations aussi bien classées que l'Espagne, le Danemark, la Suède et la Norvège, ne s'inclinant que face à la France, en amical à Wembley. Si la récente défaite des Anglais en quart de finale de l'UEFA EURO 2012 contre l'Italie est symptomatique de leurs difficultés dans les grands tournois, elle a été concédée aux tirs au but, ce qui équivaut à un nul pour le Classement mondial FIFA/Coca-Cola.

La progression anglaise résulte également en partie du recul de l'Uruguay, occasionné par la dévaluation des matches de la dernière Copa América.

Un nouveau centre d'entraînement
Déjà tournés vers l'avenir, les Anglais entendent bien conserver ce rang dans l'élite du football mondial. Dans quelques semaines, ils inaugureront St. George's Park, un centre technique flambant neuf. Outre les 11 terrains d'entraînement et un système 3G qui recrée les dimensions de Wembley, ce centre accueillera la formation des entraîneurs en Angleterre et les projets de développement de la Fédération. Toutes les sélections anglaises l'utiliseront et le sélectionneur Roy Hodgson y préparera son équipe aux échéances futures.

Sir Bobby Charlton, le légendaire milieu de terrain anglais et vainqueur de la Coupe du Monde de la FIFA, Angleterre 1966™, a eu le privilège de visiter les nouvelles installations. "La FA a fait en sorte d'avoir ce qui se fait de mieux", estime-t-il. "Il suffit de regarder autour de soi : il y a là les meilleurs équipements, les meilleures installations médicales, les meilleurs restaurants et les meilleurs hôtels. Chacun des terrains correspond à ce qui se fait de mieux dans le monde. C'est juste magnifique."

"Je n'ai jamais été aussi heureux et optimiste", poursuit la légende de Manchester United. "Si nous voulons gagner de nouveau la Coupe du Monde, le projet partira d'ici. Si vous voulez être performant, il faut de bonnes infrastructures. Ici, il y a tout simplement les meilleures infrastructures que j'aie jamais vues. C'est absolument sensationnel."

Pour plus de détails sur le mode de calcul du Classement mondial FIFA/Coca-Cola, cliquez sur le lien dans la colonne de droite.