Un rayon de soleil dans la tempête syrienne
© AFP

Ces derniers temps, le football syrien a vécu des heures sombres. Les troubles qui secouent le pays depuis deux ans ont entraîné l'interruption du championnat national et sa sortie prématurée des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. Dans ce contexte difficile, le récent succès des Aigles Rouges en Coupe d'Asie occidentale représente une lueur d'espoir pour tout un peuple.

Ce titre chèrement acquis s'est logiquement traduit par une percée de la Syrie au Classement mondial FIFA/Coca-Cola. Elle a progressé de huit places et pointe au 136ème rang de la hiérarchie mondiale et en 20ème position au niveau asiatique. C'est tout simplement son meilleur classement depuis cinq mois. Il faut dire que les Aigles Rouges avaient dégringolé à la 150ème place en octobre dernier, enregistrant au passage le pire résultat de leur histoire.

Personne ou presque n'imaginait la Syrie sortir du Groupe C de la Coupe d'Asie occidentale. Elle y côtoyait l'Irak et la Jordanie, tous deux qualifiés pour le quatrième tour des préliminaires asiatiques de la zone Asie pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. Pour ne rien arranger, la préparation des Syriens s'était limitée à deux matches amicaux contre la Palestine en novembre, conclus sur un nul (1:1) et une défaite (1:2).

Un niveau en hausse
Cela n'a toutefois pas empêché les hommes de Hussam Al Sayed d'entamer leur parcours au Koweït par un nul contre l'Irak (1:1), avant de créer la surprise face aux Jordaniens (2:1). Vainqueurs de leur groupe, les Aigles Rouges ont ensuite défait le Bahreïn aux tirs au but en demi-finale, après un nul (1:1). En finale, les Syriens ont arraché la victoire sur un but d'Ahmad Alsalih, à la 73ème minute. Le titre honorifique de meilleur buteur syrien de la compétition est, lui, revenu à Ahmad Al Douni, auteur de quatre des cinq réalisations de son équipe.

"C'est un grand événement pour le football syrien, compte tenu des circonstances actuelles", soulignait Hussam Al Sayed au micro de FIFA.com après coup. "Nous avons donné du bonheur à tous les Syriens et nous sommes revenus sur le devant de la scène asiatique occidentale grâce à ce premier titre". Le technicien est également revenu sur la progression de son équipe au Classement mondial FIFA/Coca-Cola : "Nous n'avions plus connu de hausse depuis un bon moment. C'est une bonne nouvelle. J'espère que nous mettrons à profit les matches officiels et amicaux de 2013 pour aller encore plus loin".

Les yeux rivés vers l'avenir
Les qualifications pour la Coupe d'Asie des Nations de l'AFC 2015 seront l'occasion pour la Syrie de prouver que la victoire en Coupe d'Asie occidentale ne doit rien au hasard. Les Aigles Rouges batailleront aux côtés de la Jordanie, d'Oman et de Singapour pour tenter de décrocher leur billet pour la phase finale. Ils débuteront ces qualifications le 6 février par un déplacement à Mascate, pour y affronter Oman.

"Nous avons démontré en remportant la Coupe d'Asie occidentale qu'il fallait encore compter avec nous", annonce Al Sayed depuis Le Caire où les Syriens sont actuellement réunis en stage. "Nous allons entamer les qualifications pour la Coupe d'Asie plus déterminés que jamais afin de confirmer sur nos bons résultats".

"Nous sommes tombés dans un groupe difficile, avec la Jordanie et Oman, qui sont encore en lice dans les qualifications pour la Coupe du Monde", estime l'ancien international. Singapour est aussi une équipe à prendre au sérieux. Tout le monde a sa chance. Elle sourira probable à ceux qui commettront le moins d'erreurs. Nous avons de grandes ambitions et le moral est au beau fixe. Nous avons envie de réaliser de belles choses pour notre pays et de mettre en valeur le talent des joueurs syriens."