Suivez nous sur
Tournoi Junior FIFA / Blue Stars 2015

Mehmedi, le petit Suisse a bien grandi

(FIFA.com)
Blue Stars, FIFA Youth Cup 2009 FC Zuerich - Grasshoppers Club Zuerich Admir Mehmedi (li, FCZ) gegen Romano Schwarz
© Foto-net

Pour le premier match de la Suisse dans la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, Ottmar Hitzfeld et ses hommes sont menés 1:0. Le sélectionneur décide alors de faire entrer Admir Mehmedi. Trois minutes plus tard, Mehmedi marque, et devient le premier remplaçant suisse à marquer en Coupe du Monde. Il ne s'agit pourtant pas des premières bonnes performances de Mehmedi dans un tournoi FIFA. Gostivar, en ARY Macédoine, aujourd'hui âgé de 24 ans, compte parmi les nombreux joueurs qui ont effectué leurs premiers pas internationaux lors du Tournoi Junior FIFA / Blue Stars, à l'instar de David Beckham, Xherdan Shaqiri ou encore Gerard Piqué.

En 2008, son FC Zurich est opposé au FC Bâle, le grand rival national. Mené 2:0, le FCZ parvient à retourner la situation et à l'emporter 3:2, avec un triplé du jeune Admir. "Ça fait déjà quelques années, mais je me souviens encore très bien de ce tournoi", explique l'intéressé au micro de FIFA.com. "J'ai marqué les trois buts de mon équipe. Quand on est Zurichois, on apprécie toujours de gagner contre le FCB. C'était déjà comme ça chez les jeunes."

Le Tournoi Junior FIFA / Blue Stars est une compétition internationale organisée en Suisse depuis 1939. Tous les ans en mai, les formations U-19 des meilleurs clubs de la planète s'affrontent à Zurich. "Énormément de choses entrent en ligne de compte dans la progression d'un jeune joueur : il faut de bons entraîneurs, un bon environnement, de bons coéquipiers et bien sûr également de bons adversaires", explique le Suisse. Cela tombe bien, le tournoi est réputé pour son plateau relevé. Le FC Barcelone, Manchester United, le Bayern Munich, le Benfica Lisbonne, Boca Juniors, le PSV Eindhoven, le Spartak Moscou ainsi que l'Inter et l'AC Milan ont ainsi déjà fait plusieurs fois le déplacement en Suisse.

Un surplus de motivation
Preuve de son impact sur la carrière de Mehmedi, peu après cette glorieuse finale de 2008, il fait son apparition dans le groupe professionnel du FC Zurich et y trouve rapidement ses marques. Il rejoint ensuite le Dynamo Kiev à l'été 2012 et un an plus tard, il est prêté, puis vendu au SC Fribourg, en Bundesliga. Au cours de sa première saison, en 2013/14, il participe au maintien de ses nouvelles couleurs grâce à ses 12 buts et quatre passes décisives. Son acclimatation réussie lui vaut également de participer à Brésil 2014 avec la Suisse.

Un début de carrière dont rêvent sans doute beaucoup des jeunes joueurs qui disputeront le Tournoi Junior FIFA / Blue Stars les 13 et 14 mai prochains. Cette édition 2015 mettra notamment aux prises le Werder Brême, le FC Zurich, le Feyenoord Rotterdam, le Sporting Portugal, le Club Atlético Paranaense ou encore le FC Blue Stars Zurich, club organisateur. "C'est une compétition qui repose sur une longue tradition. À mon époque, nous savions par exemple que David Beckham avait déjà joué ici. Ça donne évidemment un surplus de motivation", conclut Mehmedi.

Tournoi Junior FIFA / Blue Stars 2015

Mehmedi, le petit Suisse a bien grandi

(FIFA.com)
Blue Stars, FIFA Youth Cup 2009 FC Zuerich - Grasshoppers Club Zuerich Admir Mehmedi (li, FCZ) gegen Romano Schwarz
© Foto-net

Pour le premier match de la Suisse dans la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, Ottmar Hitzfeld et ses hommes sont menés 1:0. Le sélectionneur décide alors de faire entrer Admir Mehmedi. Trois minutes plus tard, Mehmedi marque, et devient le premier remplaçant suisse à marquer en Coupe du Monde. Il ne s'agit pourtant pas des premières bonnes performances de Mehmedi dans un tournoi FIFA. Gostivar, en ARY Macédoine, aujourd'hui âgé de 24 ans, compte parmi les nombreux joueurs qui ont effectué leurs premiers pas internationaux lors du Tournoi Junior FIFA / Blue Stars, à l'instar de David Beckham, Xherdan Shaqiri ou encore Gerard Piqué.

En 2008, son FC Zurich est opposé au FC Bâle, le grand rival national. Mené 2:0, le FCZ parvient à retourner la situation et à l'emporter 3:2, avec un triplé du jeune Admir. "Ça fait déjà quelques années, mais je me souviens encore très bien de ce tournoi", explique l'intéressé au micro de FIFA.com. "J'ai marqué les trois buts de mon équipe. Quand on est Zurichois, on apprécie toujours de gagner contre le FCB. C'était déjà comme ça chez les jeunes."

Le Tournoi Junior FIFA / Blue Stars est une compétition internationale organisée en Suisse depuis 1939. Tous les ans en mai, les formations U-19 des meilleurs clubs de la planète s'affrontent à Zurich. "Énormément de choses entrent en ligne de compte dans la progression d'un jeune joueur : il faut de bons entraîneurs, un bon environnement, de bons coéquipiers et bien sûr également de bons adversaires", explique le Suisse. Cela tombe bien, le tournoi est réputé pour son plateau relevé. Le FC Barcelone, Manchester United, le Bayern Munich, le Benfica Lisbonne, Boca Juniors, le PSV Eindhoven, le Spartak Moscou ainsi que l'Inter et l'AC Milan ont ainsi déjà fait plusieurs fois le déplacement en Suisse.

Un surplus de motivation
Preuve de son impact sur la carrière de Mehmedi, peu après cette glorieuse finale de 2008, il fait son apparition dans le groupe professionnel du FC Zurich et y trouve rapidement ses marques. Il rejoint ensuite le Dynamo Kiev à l'été 2012 et un an plus tard, il est prêté, puis vendu au SC Fribourg, en Bundesliga. Au cours de sa première saison, en 2013/14, il participe au maintien de ses nouvelles couleurs grâce à ses 12 buts et quatre passes décisives. Son acclimatation réussie lui vaut également de participer à Brésil 2014 avec la Suisse.

Un début de carrière dont rêvent sans doute beaucoup des jeunes joueurs qui disputeront le Tournoi Junior FIFA / Blue Stars les 13 et 14 mai prochains. Cette édition 2015 mettra notamment aux prises le Werder Brême, le FC Zurich, le Feyenoord Rotterdam, le Sporting Portugal, le Club Atlético Paranaense ou encore le FC Blue Stars Zurich, club organisateur. "C'est une compétition qui repose sur une longue tradition. À mon époque, nous savions par exemple que David Beckham avait déjà joué ici. Ça donne évidemment un surplus de motivation", conclut Mehmedi.