Suivez nous sur
Tournoi Juniors FIFA/Blue Stars 2015

La Coupe revient en Suisse mais change d'adresse

(FIFA.com)

À l'entrée du complexe sportif de Buchlern, à Zurich, de jeunes Brésiliens rigolent alors qu'ils essaient de se faire comprendre d'un groupe de collègues suédois, le tout en regardant un match entre une équipe turque et une formation portugaise. Le Tournoi Juniors FIFA/Blue Stars est ainsi fait : quelques minutes suffisent à comprendre qu'il s'agit d'une grande fête internationale du football.

Fête internationale certes, mais dans la 77ème édition, la domination a été locale. Après le titre remporté par l'Atlético Paranaense en 2014, le trophée est revenu cette année à un club suisse. Pas le FC Zurich, cinq fois vainqueur de l'épreuve et auteur d'un doublé en 2012 et 2013, mais à son adversaire dans la finale du 14 mai 2015 : le FC Lucerne, qui a triomphé grâce à un but inscrit sur penalty par Luka Sliskovic en première période et à une performance impeccable de son gardien Raphael Zbinden en deuxième. Lucerne remporte ainsi son premier Tournoi Juniors FIFA/Blue Stars en 19 participations.

"Le fait d'avoir deux équipes suisses en finale reflète l'excellent travail réalisé avec les jeunes dans tout le pays", explique à FIFA.com Gerardo Seoane, entraîneur du FC Lucerne, club où il a entamé et terminé une longue carrière de joueur. "Je suis très heureux de ce résultat, mais il ne faut jamais perdre de vue que dans le travail avec les jeunes, le plus important reste la formation. J'ai eu la chance de pouvoir me consacrer au football pendant 15 ans et aujourd'hui, j'ai le bonheur de pouvoir aider le club qui m'a donné l'occasion d'être footballeur professionnel. Je transmets toute l'expérience que j'ai pu emmagasiner non seulement dans le football, mais également dans la vie."

Une fête du football
Les aspects éducatifs et humains sont en effet au cœur de l'esprit du Tournoi Juniors FIFA/Blue Stars. C'est d'ailleurs ce qui a attiré l'attention du Président de la FIFA, Joseph S. Blatter, lors de sa visite au tournoi ce jeudi 14 mai, où plus de 7 000 personnes ont assisté à la dernière journée. "Je suis un président heureux de voir qu'il existe autant d'intérêt pour le football chez les jeunes. Les matches sont d'un bon niveau et se déroulent tous dans un esprit de fair-play. C'est une fête du football."

Les équipes étrangères n'ont pas obtenu les résultats escomptés, à l'exception du Benfica, qui quitte le tournoi invaincu, mais à la troisième place. Après avoir bouclé la première phase avec la meilleure attaque (9 buts, à égalité avec le FC Zurich), les Portugais avaient deux points de moins que le FC Lucerne à l'issue du Groupe B. Ils ont conclu leur tournoi par une victoire 2:1 sur les Turcs de Bursaspor dans le match pour la troisième place, l'attaquant Fábio Novo marquant à cette occasion son cinquième but en autant d'apparitions.

Sur le banc portugais, l'adjoint de l'entraîneur Jorge Cordeiro n'a pas caché sa satisfaction devant la performance de son équipe et l'organisation de l'événement. "Les choses ont beaucoup changé, et elles ont changé pour le mieux", a dit à FIFA.com l'ancien joueur qui, les crampons aux pieds, avait remporté l'édition 1996 du Tournoi Juniors FIFA/Blue Stars, déjà avec le SL Benfica. "Aujourd'hui, le tournoi a une portée beaucoup plus internationale. Par contre, l'ambiance est restée la même, avec énormément d'enfants dans les tribunes pour assister aux matches. C'est un tournoi très sympa."

Résumé du tournoi
Ballon d'Or adidas : Remo Arnold (FC Lucerne)
Gant d'Or adidas : Raphael Zbinden (FC Lucerne)
Prix du Fair-play : Feyenoord Rotterdam

Classement final :
Champion : FC Lucerne (SUI)
Vice-champion : FC Zurich (SUI)
3ème place : SL Benfica (POR)

4ème place : Bursaspor (TUR)
5ème place : Feyenoord Rotterdam (NED)
6ème place : Grasshopper Club (SUI)
7ème place : Atlético Paranaense (BRA)
8ème place : IFK Göteborg (SWE)
9ème place : Werder Brême (GER)
10ème place : FC Blue Stars (SUI)

Tournoi Juniors FIFA/Blue Stars 2015

La Coupe revient en Suisse mais change d'adresse

(FIFA.com)
La Coupe revient en Suisse mais change d'adresse

À l'entrée du complexe sportif de Buchlern, à Zurich, de jeunes Brésiliens rigolent alors qu'ils essaient de se faire comprendre d'un groupe de collègues suédois, le tout en regardant un match entre une équipe turque et une formation portugaise. Le Tournoi Juniors FIFA/Blue Stars est ainsi fait : quelques minutes suffisent à comprendre qu'il s'agit d'une grande fête internationale du football.

Fête internationale certes, mais dans la 77ème édition, la domination a été locale. Après le titre remporté par l'Atlético Paranaense en 2014, le trophée est revenu cette année à un club suisse. Pas le FC Zurich, cinq fois vainqueur de l'épreuve et auteur d'un doublé en 2012 et 2013, mais à son adversaire dans la finale du 14 mai 2015 : le FC Lucerne, qui a triomphé grâce à un but inscrit sur penalty par Luka Sliskovic en première période et à une performance impeccable de son gardien Raphael Zbinden en deuxième. Lucerne remporte ainsi son premier Tournoi Juniors FIFA/Blue Stars en 19 participations.

"Le fait d'avoir deux équipes suisses en finale reflète l'excellent travail réalisé avec les jeunes dans tout le pays", explique à FIFA.com Gerardo Seoane, entraîneur du FC Lucerne, club où il a entamé et terminé une longue carrière de joueur. "Je suis très heureux de ce résultat, mais il ne faut jamais perdre de vue que dans le travail avec les jeunes, le plus important reste la formation. J'ai eu la chance de pouvoir me consacrer au football pendant 15 ans et aujourd'hui, j'ai le bonheur de pouvoir aider le club qui m'a donné l'occasion d'être footballeur professionnel. Je transmets toute l'expérience que j'ai pu emmagasiner non seulement dans le football, mais également dans la vie."

Une fête du football
Les aspects éducatifs et humains sont en effet au cœur de l'esprit du Tournoi Juniors FIFA/Blue Stars. C'est d'ailleurs ce qui a attiré l'attention du Président de la FIFA, Joseph S. Blatter, lors de sa visite au tournoi ce jeudi 14 mai, où plus de 7 000 personnes ont assisté à la dernière journée. "Je suis un président heureux de voir qu'il existe autant d'intérêt pour le football chez les jeunes. Les matches sont d'un bon niveau et se déroulent tous dans un esprit de fair-play. C'est une fête du football."

Les équipes étrangères n'ont pas obtenu les résultats escomptés, à l'exception du Benfica, qui quitte le tournoi invaincu, mais à la troisième place. Après avoir bouclé la première phase avec la meilleure attaque (9 buts, à égalité avec le FC Zurich), les Portugais avaient deux points de moins que le FC Lucerne à l'issue du Groupe B. Ils ont conclu leur tournoi par une victoire 2:1 sur les Turcs de Bursaspor dans le match pour la troisième place, l'attaquant Fábio Novo marquant à cette occasion son cinquième but en autant d'apparitions.

Sur le banc portugais, l'adjoint de l'entraîneur Jorge Cordeiro n'a pas caché sa satisfaction devant la performance de son équipe et l'organisation de l'événement. "Les choses ont beaucoup changé, et elles ont changé pour le mieux", a dit à FIFA.com l'ancien joueur qui, les crampons aux pieds, avait remporté l'édition 1996 du Tournoi Juniors FIFA/Blue Stars, déjà avec le SL Benfica. "Aujourd'hui, le tournoi a une portée beaucoup plus internationale. Par contre, l'ambiance est restée la même, avec énormément d'enfants dans les tribunes pour assister aux matches. C'est un tournoi très sympa."

Résumé du tournoi
Ballon d'Or adidas : Remo Arnold (FC Lucerne)
Gant d'Or adidas : Raphael Zbinden (FC Lucerne)
Prix du Fair-play : Feyenoord Rotterdam

Classement final :
Champion : FC Lucerne (SUI)
Vice-champion : FC Zurich (SUI)
3ème place : SL Benfica (POR)

4ème place : Bursaspor (TUR)
5ème place : Feyenoord Rotterdam (NED)
6ème place : Grasshopper Club (SUI)
7ème place : Atlético Paranaense (BRA)
8ème place : IFK Göteborg (SWE)
9ème place : Werder Brême (GER)
10ème place : FC Blue Stars (SUI)