• Lyon s'adjuge le titre dès sa première participation
  • Duel 100% suisse dans la petite finale
  • Le Lyonnais Alan Dzabana élu meilleur joueur du tournoi

LE FILM DU TOURNOI - Pour sa première participation au Tournoi Juniors FIFA/Blue Stars, l'Olympique lyonnais n'a pas fait dans le détail. En finale, l'OL s'est imposé 1:0 devant les Belges d'Anderlecht, troisièmes l'an passé. Alors que les clubs suisses régnaient en maîtres chez eux depuis deux ans, aucun n'a réussi à se hisser en finale en 2017. En revanche, le match pour la troisième place a donné lieu à un derby helvète. Opposé au Grasshopper, le tenant du titre, le FC Zurich s'est glissé sur le podium à la faveur d'une courte victoire 1:0.

Le match pour la neuvième place a, lui aussi, été l'occasion d'un duel entre formations suisses : Saint-Gall a nettement dominé le FC Blue Stars (4:0). Le match pour la septième place s'est, quant à lui, conclu sur une séance de tirs au but. Dans un duel de débutants, c'est Mayence qui a tiré son épingle du jeu en dominant Independiente Santa Fe 8:7 au bout du suspense. La cinquième place est revenue aux Anglais de West Ham, vainqueurs de Benfica 3:1.

Sur le plan individuel, deux Lyonnais ont survolé les débats. Alan Dzabana a reçu le Ballon d’Or adidas tandis que le gardien Anthony Racioppi s'est adjugé le Gant d'Or. Le Prix du Fair-Play de la FIFA a été remis à Anderlecht.

Les résultats
Match pour la 9ème place
FC Blue Stars - Saint-Gall 0:4

Match pour la 7ème place
Independiente Santa Fe - Mayence 7:8 (t.a.b.)

Match pour la 5ème place
West Ham - Benfica 3:1

Match pour la 3ème place
Grasshopper Club Zurich - FC Zurich 0:1

Finale
Olympique lyonnais - Anderlecht 1:0

Les moments-clés
Magie française : L'intenable Lyonnais Alan Dzabana brillé tout au long du tournoi, ce qui lui vaut de repartir avec le Ballon d’Or adidas du meilleur joueur. Face à West Ham (2:0), en plus d'inscrire les deux buts de son équipe, Dzabana s'est fendu d'une réalisation exceptionnelle, au terme d'un raid en solitaire.



Joie de vivre colombienne : Pour sa première participation, Independiente Santa Fe a fait souffler un vent de folie sud-américaine sur le complexe sportif Buchlern. Tout au long de la compétition, les joueurs colombiens se sont distingués par leur bonne humeur et leur enthousiasme. Cet état d'esprit s'est naturellement retrouvé dans l'approche du club de Bogota. Les danses et l'ambiance décontractée qui régnait dans les vestiaires ont donné à l'événement un caractère festif.



Entendu…
"Nous étions venus à Zurich pour faire un bon tournoi. Nous avons travaillé dur et nous avons préparé ce rendez-vous prestigieux dans les moindres détails. Nous avons étudié tous nos adversaires. Nous étions parfaitement préparés. Pour les joueurs, ces matches de 40 minutes ne sont pas évidents à gérer. Tout va très vite. Nous avons peut-être mieux géré la fatigue que les autres. Nous avons réussi à économiser nos forces jusqu'au bout. Mes joueurs ont tout de suite compris ce qu'il fallait faire. Je ne peux que les féliciter. Bravo !" - Cristiano "Cris" Marques Gomes, entraîneur de l'Olympique lyonnais

"Nous sommes fous de joie. Nous ne nous attendions pas à gagner. Nous étions venus à Zurich dans l'espoir d'aller le plus loin possible. Nous avons joué notre jeu, nous étions bien organisés et, au bout du compte, nous ramenons la coupe à la maison. Que demander de plus ?" - Alan Dzabana, attaquant de l'Olympique lyonnais

Classement du 79ème Tournoi Juniors FIFA/Blue Stars
Vainqueur :
Olympique lyonnais.
2ème : Anderlecht
3ème : FC Zurich
4ème : Grasshopper Zurich
5ème : West Ham
6ème : Benfica
7ème : Mayence
8ème : Independiente Santa Fe
9ème : Saint-Gall
10ème : FC Blue Stars

Les récompenses individuelles
Ballon d’Or adidas : Alan Dzabana (Olympique lyonnais)
Gant d'Or adidas : Anthony Racioppi (Olympique lyonnais)
Prix du Fair-Play de la FIFA : Anderlecht