Suivez nous sur

Doha 2003 : de nouveaux Statuts pour la FIFA

FIFA President Joseph S. Blatter in Doha
© FIFA.com

Ce Congrès de la FIFA de 2003 à Doha ne fut pas seulement le tout premier à se tenir au Moyen-Orient, il fut également le premier à accueillir l’ensemble des associations membres, à savoir 204 représentants à l’époque. L’élément le plus important de l’ordre du jour fut la ratification des nouveaux Statuts qui, au même titre que la nouvelle constitution de la FIFA, devaient prendre effet le 1er janvier 2004.

Un groupe de spécialistes chargé par le Comité Exécutif de revoir les Statuts en automne 2002 présenta la nouvelle version au Congrès. Le but n’était pas de réécrire complètement les Statuts, mais plutôt d’adapter les dispositions existantes pour répondre aux besoins d’un environnement sportif et social en perpétuelle évolution.

Parmi les principales innovations : la reformulation des objectifs de la FIFA dans le but d’insister sur sa mission, à savoir d’améliorer constamment le football en tant que sport et le promouvoir dans son ensemble, l’approbation d’un Code d’éthique, la redéfinition précise du rôle, des devoirs et des responsabilités qui incombent au Président de la FIFA, en comparaison avec ceux du Comité Exécutif et du Secrétaire Général. En outre, l’élection du Président a été reprogrammée de manière à ce qu’elle ait lieu après la Coupe du Monde de la FIFA. De plus, les dispositions concernant l’éligibilité en équipe nationale ont été assouplies, le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a été reconnu, et le besoin d’harmoniser le calendrier des matches internationaux a été également établi dans un article séparé.

Les nouveaux Statuts ont été ratifiés à l’unanimité par les associations membres de la FIFA.

Histoire du Congrès de la FIFA

  • Sydney 2008 : le Congrès soutient les objectifs du "6+5"

    Sydney 2008 : le Congrès soutient les objectifs du "6+5"

     

    Réuni aujourd'hui à Sydney, le 58e Congrès de la FIFA s'est exprimé avec une large majorité (155 voix pour, 5 voix contre) en faveur d'une résolution sur la règle du « 6+5 » (voir résolution ci-dessous).
  • Port-Louis 2013 : Grassroots et 11 pour la Santé

    Port-Louis 2013 : Grassroots et 11 pour la Santé
    En marge du Congrès de la FIFA, juste devant le Swami Vivekananda International Convention Centre (SVICC) à Port Louis, deux animations étaient en place à l’extérieur : des activités Grassroots et un atelier 11 pour la Santé.
  • São Paulo 2014 : 900 millions de dollars investis dans le développement du football

    São Paulo 2014 : 900 millions de dollars investis dans le développement du football
    Suite à l'approbation du budget par le 64ème Congrès Ordinaire de la FIFA, tenu à São Paulo, l'entité de tutelle du football mondial va investir 900 millions de dollars dans le développement du football entre 2015 et 2018.
  • 2015

    2015
    Le Président sortant de la FIFA, Joseph S. Blatter, a été réélu pour un cinquième mandat par le 65ème Congrès de la FIFA tenu vendredi 29 mai 2015 à Zurich. À l’issue du premier tour de scrutin (206 votes valablement exprimés, 133 en faveur de Joseph S. Blatter contre 73 pour S.A.R. le prince Ali bin Al Hussein), S.A.R. le prince Ali bin Al Hussein a pris la parole afin d’indiquer au Congrès qu’il se "retirait de la course".
  • 2016 (Congrès extraordinaire de la FIFA)

    2016 (Congrès extraordinaire de la FIFA)
    Les associations membres de la FIFA réunies en Congrès extraordinaire ont approuvé une importante série de réformes structurelles qui vont permettre de contribuer à l’amélioration de la gouvernance du football mondial et Gianni Infantino a été élu en tant que neuvième Président de la FIFA par le Congrès extraordinaire de la FIFA réuni le 26 février 2016 à Zurich.
  • 66ème Congrès de la FIFA, Mexico 2016

    66ème Congrès de la FIFA, Mexico 2016
    Le 66ème Congrès de la FIFA a marqué le début d’une nouvelle ère pour la FIFA et le football mondial avec notamment l’annonce d’un tournant majeur dans la stratégie d’investissement de la FIFA en matière de développement, la nomination de Fatma Samoura en tant que Secrétaire Générale, un rapport sur les avancées dans la mise en œuvre des réformes, et une explicitation de la nature  programme relatif aux FIFA Legends.