L’International Football Association Board (IFAB), l’organe responsable des Lois du Jeu, a approuvé une nouvelle modification aux règles du football, en vue d’accélérer le jeu et de réduire les pertes de temps.

Lors de sa 114ème Assemblée générale annuelle qui s’est tenue le 19 février 2000 à Cliveden, Taplow (Angleterre), le Board a amendé la Loi 12 – Fautes et comportement antisportif en remplaçant la règle des quatre pas par une limite de temps de six secondes accordée au gardien de but pour lâcher le ballon.

D’autre part, le Board a décidé de poursuivre les tests en vue d’un éventuel amendement relatif aux coups francs. La proposition soumise par la Football Association prévoit que l’arbitre avancera le coup franc de 9,15 mètres en direction du centre du but de l’équipe fautive si un joueur de l’équipe pénalisée ne respecte pas la distance requise, retarde la reprise du jeu en portant, envoyant ou bottant le ballon plus loin, exprime son dissentiment en propos ou en actes ou se rend coupable d’un comportement antisportif sous quelque forme que ce soit.

"Malgré les très bons résultats obtenus aux tests menés jusqu’à présent dans les ligues inférieures, nous avons estimé que l’introduction d’un tel changement à l’échelle mondiale était prématurée," a précisé le Secrétaire Général de la FIFA Michel Zen-Ruffinen. Il sera vraisemblablement procédé à d’autres essais lors du Championnat du Monde Juniors de la FIFA, Argentine 2001 et dans une compétition majeure en Angleterre à compter de la saison prochaine.

Ligne de but
C’est également en Angleterre que sera expérimenté le contrôle électronique de la ligne de but, dont les détails et les spécifications techniques restent à déterminer mais qui devra permettre de déterminer si le ballon a entièrement franchi la ligne de but, entre les montants du but et sous la barre transversale.

L’expérimentation à deux arbitres jusqu’à présent menée en Malaisie, au Brésil et dans le cadre de la Coupe d’Italie va se poursuivre. La prochaine série d’essais se fera dans le cadre de compétitions aux Etats-Unis et en Egypte dès le début de la nouvelle saison au printemps 2000.

Quant aux remplacements, les entraîneurs auront une plus grande liberté d’action à l’avenir vu que le Board a approuvé une modification permettant de procéder à un nombre illimité de remplacements lors de matches amicaux, à condition que les équipes concernées s’entendent sur un nombre maximum et que l’arbitre en soit dûment informé avant le match.

Tous les changements approuvés par l’International F.A. Board, qui comprend les associations d’Angleterre, du pays de Galles, d’Ecosse et d’Irlande du Nord, entreront en vigueur le 1er juillet 2000.