La FIFA a accueilli, vendredi 6 juin au siège de la FIFA, à Zurich, une réunion de travail de l'ONG « Culture Foot Solidaire », consacrée à la protection des jeunes footballeurs africains. La séance ouverte par le Président de la FIFA, Joseph S. Blatter, a réuni des représentants de la FIFA, de la CAF, de la FIFPro, de l'EPFL, de la FFF, des clubs professionnels français et du CIES.

« La FIFA accorde son soutien total aux activités que vous menez pour la défense des droits des jeunes footballeurs africains qui sont naturellement attirés par les perspectives intéressantes que leur propose le football, mais aussi malheureusement parfois trahis par ceux qui se disent être leurs protecteurs », a déclaré le Président de la FIFA.

« Je voudrais remercier la FIFA et son Président pour accueillir cette séance de travail qui constitue une étape importante vers l'adoption de mesures concrètes pour résoudre ce problème complexe et difficile. Nous sommes certains d'être bientôt en mesure de pouvoir fournir aux jeunes footballeurs africains des réponses adéquates », a expliqué Jean-Claude Mbvoumin, ancien international camerounais et président de « Culture Foot Solidaire ».

Les participants ont exploré plusieurs voies, notamment la manière dont les règlements, les campagnes de sensibilisation ainsi que des initiatives telles que « Gagner en Afrique avec l'Afrique » - dont l'une des missions est de renforcer les championnats nationaux en Afrique - peuvent aider « Culture Foot Solidaire » à atteindre ces objectifs. Ils ont également évoqué la deuxième Conférence internationale du jeune footballeur africain qui se tiendra cette année au Cameroun au mois d'octobre prochain.