Suivez nous sur
Président de la FIFA

Le Président de la FIFA annonce la création d'un organe de supervision pour le bien-être des travailleurs

(FIFA.com)
FIFA President Infantino lists stadium construction in Qatar for the 2022 FIFA World Cup
© FIFA.com

À l'issue d'une visite de deux jours au Qatar, le Président de la FIFA Gianni Infantino a annoncé ce 22 avril la création d'un organe de supervision composé de membres indépendants et chargé de contrôler les systèmes en place pour assurer des conditions de travail correctes sur les chantiers des stades de la Coupe du Monde de la FIFA™. Par cette initiative, la FIFA entend intensifier ses efforts pour superviser les mécanismes mis en place par le Comité Suprême. Placé sous l'autorité de la FIFA, ce nouvel organe se composera de représentants de certains secteurs de la société civile et d'autres acteurs de la FIFA. Sa mission consistera à surveiller l'ensemble des compétitions de la FIFA. Le Président de la FIFA a été très satisfait de la réaction positive et du soutien affiché par les autorités qataries à l'annonce de cette initiative.

"Au cours des dernières semaines, j'ai suivi de très près les débats sur la FIFA et les droits de l'homme, notamment dans le cadre de la Coupe du Monde 2022 au Qatar", a déclaré Gianni Infantino. "J'ai étudié les mesures prises par le Comité Suprême et je pense que nous sommes sur la bonne voie. La réaction du Comité Suprême à certains problèmes, comme ceux mentionnés par Amnesty International dans son dernier rapport, est encourageante. Ces difficultés avaient été traitées par le Comité Suprême avant même la publication du rapport. Cela montre que les mécanismes mis en place dans le cadre des chantiers de construction de la Coupe du Monde fonctionnent, même s'il reste des difficultés."

L'organisation d'une Coupe du Monde peut contribuer à l'adoption de nouvelles normes en termes de conditions de travail pour tous les ouvriers au Qatar. Dans le cadre de l'édition 2022, ce nouvel organe validera la qualité et l'efficacité de la procédure d'audit préalable en place, analysera les conclusions régulièrement présentées par le système d'audit indépendant et les mesures de correction adoptées par le Comité Suprême pour répondre aux éventuels problèmes. Enfin, il présentera les constats, les recommandations et les progrès, afin d'améliorer la transparence autour de ce sujet essentiel.  

Le Président de la FIFA a rappelé que la première responsabilité de la FIFA en tant qu'instance dirigeante sportive internationale était de servir le jeu et d'organiser des tournois de football. Toutefois, les questions liées au travail, notamment dans le domaine du bâtiment, représentent un défi mondial face auquel chacun doit être partie prenante. "Nous prenons notre responsabilité au sérieux et nous sommes bien décidés à jouer notre rôle", a lancé le Président Infantino en guise de conclusion.

Articles recommandés