Suivez nous sur
La FIFA

Premier tests "en direct" avec arbitrage vidéo lors du séminaire de l’IFAB

(FIFA.com)

Des arbitres assistants vidéo sont utilisés pour la première fois lors de tests "en direct" dans le New Jersey, aux États-Unis, à l’occasion d’un séminaire organisé par l’IFAB en coopération avec la Major League Soccer (MLS).

Le séminaire est organisé dans la Red Bull Arena du 19 au 21 juillet, en présence de plus de vingt ligues et associations et de représentants du département de l’Arbitrage et du département en charge des innovations technologiques de la FIFA – étant donné que la FIFA apporte à l’IFAB son expertise technologique et ses recherches autour du projet des arbitres assistants vidéo (VAR).

Des compétitions de six pays ont déjà confirmé leur participation dans le cadre de ce processus qui se déroulera sur deux ans et qui a été approuvé lors de l’assemblée générale annuelle de l’IFAB en mars 2016, tandis que d’autres ont encore le temps de prendre le train en marche. Si les premiers tests s’avèrent concluants, la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Japon 2016 pourra également accueillir des arbitres assistants vidéo lors de la compétition dans le cadre des tests menés par l’IFAB.

"Jusqu’à présent, les seuls tests qui ont été menés, à savoir aux États-Unis, aux Pays-Bas et dans d’autres pays, ont été effectués ‘hors ligne’ ", explique le secrétaire de l’IFAB, Lukas Brud.

Ce qui veut dire que les arbitres assistants vidéo ont pu se familiariser avec l’installation technologique, analyser les images vidéo et s’entraîner à prendre des décisions sur les moments cruciaux d’un match– mais ils ne pouvaient pas communiquer avec l’arbitre. Maintenant, grâce au soutien de la MLS et des New York Red Bulls, nous allons tester la technologie en conditions réelles – où l’arbitre assistant vidéo communique avec l’arbitre pour l’aider à faire le moins d’erreurs possibles qui soient susceptibles d’influencer clairement le cours d’un match."

Les participants au séminaire ont pu voir comment l’arbitre assistant vidéo travaille dans la salle de contrôle, et comment l’arbitre principal se rend sur le bord du terrain à certains moments afin de revoir des séquences vidéo sur un appareil de visionnage. En outre, les participants ont reçu des casques audio pour entendre comment l’arbitre et l’arbitre assistant vidéo communiquent entre eux en cas d’incident pouvant nécessiter une analyse vidéo.

Un élément essentiel de la phase de préparation est de s’assurer que les compétitions participantes forment les arbitres, les arbitres assistants vidéo et le personnel technique conformément au protocole établi par l’IFAB et le département en charge des innovations technologiques de la FIFA. Pour soutenir l’IFAB dans cette optique, la FIFA a décidé de mettre en place dans les prochains mois un centre de formation pour arbitres assistants vidéo en son siège, à Zurich.

En ce qui concerne les prochaines étapes, d’autres séminaires et réunions – comme les plus récents tenus aux Pays-Bas et en Suisse – sont prévus avant que ne débutent les tests "hors ligne" dans les pays participants en août, puis les tests "en direct" en 2017. Sur la base des commentaires des compétitions participantes, des résultats des recherches et des conseils de ses comités consultatifs, l’IFAB devrait se prononcer en 2018 ou 2019 sur l’éventuelle intégration ou non des arbitres assistants vidéo dans le football.

L’IFAB, organisation indépendante composée des fédérations de football d’Angleterre, d’Irlande du Nord, d’Écosse et du pays de Galles ainsi que de la FIFA, est le seul organe autorisé à décider et à accepter d’amendements apportés aux Lois du Jeu en consultation avec la communauté du football mondial.

De plus amples informations sur le séminaire de la semaine prochaine sont disponibles sur le site Internet de l’IFAB : www.theifab.com.

Pour en savoir plus sur les arbitres assistants vidéo, n’hésitez pas à consulter ce lien. Pour de plus amples informations, veuillez consulter les questions-réponses (FAQ) ici.

 

Documents connexes

Articles recommandés