Suivez nous sur

Media Release

Fédération Internationale de Football Association
FIFA-Strasse 20 - P.O. Box - 8044 Zurich - Switzerland
Tel: +41-(0)43-222 7777
President

Le Conseil de l’Europe et la FIFA signent un protocole d’accord

(FIFA.com)
FIFA President Gianni Infantino and Council of Europe Secretary General Thørbjorn Jagland
© FIFA.com

Communiqué de presse

Fédération Internationale de Football Association

FIFA-Strasse 20 - P.O. Box - 8044 Zurich - Switzerland

Tel: +41-(0)43-222 7777

Le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe Thørbjorn Jagland et le Président de la FIFA Gianni Infantino ont signé ce 5 octobre 2018 au Palais de l’Europe, à Strasbourg, un protocole d’accord pour renforcer la coopération entre les deux institutions et développer les synergies et les partenariats dans leurs domaines d’intérêt commun.

Cet accord, qui fera date, est centré sur quatre domaines de coopération : les droits de l’homme, l’intégrité et la bonne gouvernance dans le sport ; la sûreté et la sécurité des matches de football ; le dialogue mutuel et la coopération en vue des manifestations sportives majeures ; et la coopération institutionnelle par des échanges de vues réguliers, des bonnes pratiques et la mise en œuvre d’initiatives conjointes et la coordination d’activités opérationnelles.

Au cours de la cérémonie de signature du protocole d’accord, le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, Thørbjorn Jagland, a déclaré : "Le sport joue un rôle essentiel à plusieurs titres : il crée des liens, favorise l’inclusion et renforce le tissu social en défendant les valeurs fondamentales du Conseil de l’Europe. Nous plaidons en faveur du fair-play et du respect dans le sport, qui doit être sûr, éthique et accessible à tous afin de contribuer à bâtir des sociétés inclusives et démocratiques qui respectent les droits de l’homme, la démocratie et la prééminence du droit. Il faut notamment, plus que jamais, protéger les enfants contre les abus sexuels dans le sport. Dans ce contexte, l’expertise du Conseil de l’Europe sera des plus précieuses."

Le Président de la FIFA, Gianni Infantino, a ajouté : "Dans le sillage de notre première réunion fin janvier s’ouvre aujourd’hui une nouvelle période de coopération entre la FIFA et le Conseil de l’Europe. Grâce à ce protocole d’accord et au plan d’action concret pour 2019, notre collaboration est institutionnalisée ; elle devient plus concrète et mesurable. C’est une relation naturelle qui se tisse, car nous partageons des valeurs et des objectifs communs : la transparence, la responsabilité, l’intégrité, la sécurité dans le sport et le respect des droits de l’homme et des droits de l’enfant. Il est dans l’intérêt supérieur du football que toutes les entités concernées travaillent ensemble et renforcent la capacité de ce jeu magnifique à transformer les vies."

Dans le cadre de ce partenariat, les deux organisations joindront leurs efforts par exemple pour traiter la question de la violence sexuelle à l’égard des enfants dans le football, au moyen des normes du Conseil de l’Europe (Convention du Conseil de l’Europe sur la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels, connue sous le nom de " Convention de Lanzarote"). Le Conseil de l’Europe est également membre du Groupe de travail de la FIFA sur la protection de l’enfant. De plus, les deux organisations renforceront la lutte contre le trucage des matches et coordonneront leurs efforts en vue de la préparation de la Coupe du Monde FIFA 2022, au Qatar, dans les domaines de la sûreté et de la sécurité des matches de football et s’agissant des aspects liés aux services. La collaboration sera détaillée lors de la mise en œuvre d’un Plan de coordination du protocole d’accord (2018-2019).

Le Président de la FIFA, Gianni Infantino, a ajouté : "Dans le sillage de notre première réunion fin janvier s’ouvre aujourd’hui une nouvelle période de coopération entre la FIFA et le Conseil de l’Europe. Grâce à ce protocole d’accord et au plan d’action concret pour 2019, notre collaboration est institutionnalisée ; elle devient plus concrète et mesurable. C’est une relation naturelle qui se tisse, car nous partageons des valeurs et des objectifs communs : la transparence, la responsabilité, l’intégrité, la sécurité dans le sport et le respect des droits de l’homme et des droits de l’enfant. Il est dans l’intérêt supérieur du football que toutes les entités concernées travaillent ensemble et renforcent la capacité de ce jeu magnifique à transformer les vies."

Dans le cadre de ce partenariat, les deux organisations joindront leurs efforts par exemple pour traiter la question de la violence sexuelle à l’égard des enfants dans le football, au moyen des normes du Conseil de l’Europe (Convention du Conseil de l’Europe sur la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels, connue sous le nom de " Convention de Lanzarote"). Le Conseil de l’Europe est également membre du Groupe de travail de la FIFA sur la protection de l’enfant. De plus, les deux organisations renforceront la lutte contre le trucage des matches et coordonneront leurs efforts en vue de la préparation de la Coupe du Monde FIFA 2022, au Qatar, dans les domaines de la sûreté et de la sécurité des matches de football et s’agissant des aspects liés aux services. La collaboration sera détaillée lors de la mise en œuvre d’un Plan de coordination du protocole d’accord (2018-2019).

Articles recommandés