La FIFA

Blatter rappelle l’initiative "poignée de main pour la paix"

Le Président de la FIFA a envoyé une lettre aux Fédérations des 32 équipes qualifiées pour la Coupe du Monde de la FIFA 2014 le 19 février, dans laquelle il a rappelé le principe de l’initiative de "la poignée de main pour la paix".

Cette campagne, dont l’engagement avait été pris entre la FIFA et le Centre Nobel pour la Paix au Congrès de la FIFA 2012 à Budapest, a été officiellement inaugurée le 10 décembre 2013 lors de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, Maroc 2013.

L’idée est de continuer cette campagne à la Coupe du Monde au Brésil, pour lui donner une visibilité encore supérieure. Le Président Blatter a expliqué dans sa lettre que "les capitaines des deux équipes seront invités à se réunir aux côtés de l’arbitre à l’endroit où le tirage au sort a été effectué avant le match. Ils procéderont alors à la poignée de main pour la paix, un geste simple mais un puissant symbole représentant le rapprochement après s’être affronté sur le terrain".

En effet, cette campagne a pour but de lier l’universalité et le pouvoir du football à un geste simple, celui d’une poignée de main pour la paix pour donner un bel exemple d’amitié, de respect et de paix à la société toute entière. "En créant le Prix Nobel de la paix, Alfred Nobel souhaitait promouvoir la fraternité entre les nations, et nous sommes convaincus que le football a un rôle majeur à jouer vis-à-vis de cette cause. La poignée de main pour la paix constituera un symbole permettant au monde de voir les stars du football se saluer et faire preuve de respect les uns envers les autres une fois le match terminé", a résumé le Président de la FIFA dans son courrier, alors que les représentants des 32 équipes sont réunis à Florianopolis pour le traditionnel séminaire de préparation à la Coupe du Monde.

Concrètement, les joueurs seront tenus de ne pas quitter le terrain avant d’avoir salué les joueurs adverses et les officiels de matches. De même, les entraîneurs se salueront après le match et remercieront et salueront également l’arbitre. "Ce symbole montrera que mêmes les matches ayant pour enjeu les plus prestigieuses récompenses peuvent se terminer de manière calme et respectueuse. Les effets de ce symbole iront bien plus loin que la compétition au Brésil", a conclu le Président Blatter.

Articles recommandés