Fondation FIFA

Childreach transforme la vie des jeunes au Népal

A Childreach Nepal girls team pose for a photo
© Others
  • Childreach est une ONG dont l'objectif est le développement des jeunes au Népal
  • Le football est son principal outil
  • À l'aide de la Fondation FIFA, le projet a déjà porté ses fruits auprès de plus de 4 000 enfants

Souvent en milieu rural, les possibilités pour les enfants de jouer au football sont limitées en raison du manque d'infrastructures et d'équipements. Si cela reste un problème dans de nombreux endroits du monde, la situation au Népal s'est améliorée ces dernières années grâce aux efforts de Childreach, une ONG qui se consacre au développement des jeunes dans ce pays enclavé.

Fondée en 2010, Childreach s'adresse aux enfants des zones rurales dans le cadre de son projet Sports Initiative. Le football est, bien sûr, un outil essentiel pour aider l'organisation à mettre en œuvre ses programmes de développement.

"Le football est certainement l'un des sports les plus populaires au Népal", explique Urgen Lama, directeur par intérim de Childreach, à FIFA.com. "Il encourage les enfants à comprendre la valeur de l'éducation et les aide à rester à l'école tout en les sensibilisant à leurs droits et en les aidant à les faire valoir."

L'expérience lui a donné raison. Au fil des années, le projet Sports Initiative a été mis en œuvre dans 12 écoles de cinq districts népalais, contribuant à transformer la jeunesse par des jeux adaptés. Des équipes masculines et féminines ont été créées dans ces écoles, et environ 390 joueurs et joueuses ont participé aux tournois et festivals annuels de football organisés par Sports Initiative. À ce jour, le projet a touché 4 080 enfants grâce à l'excellent travail d'une équipe de coaches composée de 40 personnes.

Des dignitaires de tous les horizons ont contribué à soutenir cette initiative, à commencer par l'ancien capitaine népalais Anil Gurung, ambassadeur de Childreach en 2014.

L'une des nombreuses histoires remarquables de Sports Initiative sportive est celle de Pema Tashi, qui vient d'un village isolé dans la région de Sindupalchok. Après avoir participé à des matches de football organisés par Sports Initiative, il a rapidement progressé et fait preuve de qualités de leader qui lui ont permis d'intégrer l'équipe des entraîneurs. Il a continué son apprentissage en participant à un stage de coaching au Michael Johnson Performance Center au Texas, aux États-Unis, avant de retourner chez lui pour entraîner une équipe féminine.

"Le projet de Sports Initiative connaît un grand succès", poursuit Urgen Lama. "Nous utilisons le football pour créer un impact social, pour aborder les questions essentielles des droits de l'enfant, y compris pour leur donner accès à des espaces sûrs. Avec le soutien de la Fondation FIFA, nous sommes en train d'élaborer un programme de football portant sur les sciences sociales à l'intention des élèves de neuvième et de dixième année. Il s'agit d'une approche pédagogique et ludique pour sensibiliser les enfants aux sciences sociales. À l'avenir, nous aimerions étendre le projet et le promouvoir dans un plus grand nombre d'écoles."

Fondation FIFA

Lire également

Fondation FIFA

Explorer le sujet

Articles recommandés