Fondation FIFA

CJP, le football pour apaiser

Centre des Jeunes pour la Paix (CJP), Congo DR
© Others
  • Centre des Jeunes pour la Paix est une ONG implantée en RD Congo
  • De nombreux jeunes de la région sont victimes de la guerre
  • Le football pour reprendre confiance en soi et promouvoir la paix

Le Centre des Jeunes pour la Paix (CJP) est une organisation à but non lucratif fondée en 2009 qui dépend de l'ONG Street Football World et qui utilise le football pour aider les jeunes en difficulté en République démocratique du Congo. L'association prend actuellement en charge 4500 filles et garçons âgés de 9 à 27 ans qui participent à des programmes régulier qui favorisent la paix, l'inclusion sociale et la santé.

Implantée à Uvira, à l'est du pays, cette organisation s'adresse à une jeunesse victime de la pauvreté, du handicap, de la guerre... Dans la région, nombreux sont les enfants et les adolescents qui ont dû quitter l'école, qui ont perdu des membres de leur famille ou ont étés enrôlés dans des groupes armés et se retrouvent traumatisés par la violence.

FIFA Foundation

Lire également

FIFA Foundation

Face à de telles difficultés, le football ne peut pas tout mais les valeurs positives et fédératrices du sport roi sont un puissant outil pédagogique pour reprendre confiance en soi, en l'autre et envisager à nouveau l'avenir de mani!re positive.

Outre le développement de chacun, CJP permet aussi à des communautés en conflit de se rapprocher et d'échanger, notamment autour de tournois de foot qui mettent l'accent sur le fair play et le dialogue. "Nous utilisons le football qui nous permet de réunir tout le monde autour du sport, dans un esprit d'apaisement et de mixité", explique Jean-Paul Elongo, directeur et fondateur du CJP. "Les filles et les garçons jouent ensemble en établissant des règles communes. Le fait de se retrouver autour du ballon permet de s'ouvrir à l'autre dans un esprit de tolérance et de respect mutuel".

En dix ans, le CJP a contribué à l'apaisement de fortes tensions entre différentes populations et une diminution des comportements violents chez les jeunes.

Explorer le sujet

Articles recommandés