#WeLiveFootball

Des trophées pour rêver du futur

Manchester City Trophy Tour visit - Clarkston, Atlanta, Georgia
© Lyric Lewin
  • Manchester City présente ses trophées à travers le monde
  • Récemment, le club s'est rendu à Atlanta, dans un foyer pour les réfugiés
  • Ancien joueur des Citizens, Shaun Wright-Philips était présent

Le centre communautaire Clarkston d'Atlanta est situé au cœur du quartier offrant la plus grande diversité de tous les États-Unis. Les enfants et les adolescents empruntent un chemin de terre défriché au milieu des arbres et des massifs, certains avec des skateboards à la main, d'autres à vélo ou encore avec un ballon de football sous le bras. Ils atteignent un par un leur refuge, un terrain de football.

Ce jour-là, ils vont être gâtés et vivre une expérience unique. À la veille de la saison 2019/20 de Premier League, les trophées de Manchester City ne sont pas à Manchester. Ils sont ici.

Manchester City Trophy Tour visit - Clarkston, Atlanta, Georgia
© Lyric Lewin

Différentes cultures, une même passion

Shaun Wright-Phillips, aujourd'hui installé à Phoenix en Arizona, participe à l'étape américaine de la tournée de trophées de son ancien club, où celui-ci présente plusieurs des titres remportés lors de la prolifique saison 2018/19. Sa dernière étape l'a conduit à Clarkston, où se trouve Soccer in the Streets, une organisation soutenue par la Fondation FIFA, qui a pour but de créer des opportunités pour que les jeunes des quartiers défavorisés puissent pratiquer le beau jeu.

"C'est très important pour moi d'être ici", assure Shaun Wright-Phillips, ancien joueur de City, à FIFA.com. "Ce sont des valeurs auxquelles Manchester City croit. C'est d'ici que viennent beaucoup des meilleurs joueurs des programmes de football de base, ils ramassent un ballon à peu près n'importe où, trouvent un carré d'herbe, et ici ils ont la chance d'avoir des buts. C'est bien de voir que cela existe encore dans certains endroits. Il y a beaucoup de cultures différentes ici, mais une fois sur le terrain, on comprend le jeu, on sait comment jouer au football et comment apprécier ses coéquipiers."

Manchester City Trophy Tour visit - Clarkston, Atlanta, Georgia
© Lyric Lewin

"Le ballon nous unit"

Peu de personnes peuvent comprendre le stress de la vie de réfugié. Parmi ces enfants, nombreux sont ceux qui ne connaissent probablement pas la langue maternelle des autres, mais ce qui était flagrant lors de l'événement, c'est qu'ils parlent tous la langue du football.

Abdul Bangura, qui a joué au niveau professionnel pour les Silverbacks d'Atlanta et une fois pour l'équipe nationale de Sierra Leone, est aujourd'hui l'entraîneur d'une équipe de lycée dans la région de Clarkston. Exemple vivant pour tous les enfants de son programme, il arrivé aux États-Unis comme réfugié et a tracé son propre chemin jusqu'à devenir professionnel. Il donne maintenant en retour et prend sur son temps libre pour entraîner avec Soccer in the Streets.

"Dans notre équipe, nous parlons une douzaine de langues différentes, mais c'est le ballon qui nous unit", explique Bangura. "C'est le football qui nous a rapprochés. Je suis vraiment content de voir ça. Que Manchester City vienne ici, cela donnera à certains une motivation supplémentaire pour s'en sortir."

Manchester City Trophy Tour visit - Clarkston, Atlanta, Georgia
© Lyric Lewin

La chance d'une vie

L'équipe de Bangura dispute un match complet sous les yeux de Shaun Wright-Phillips et de deux entraîneurs des Citizens. L'équipe est composée de réfugiés de la Sierra Leone, du Congo, du Zimbabwe, de la Tanzanie, de la République centrafricaine, du Soudan, de l'Éthiopie, du Kenya et d'ailleurs. "Nous sommes tous arrivés ici en tant que réfugiés, mais ils ont joué au football toute leur vie et viennent de pays en guerre", ajoute Bangura. "Le football est ce qui les motive."

Bangura souligne que la plupart de ses joueurs seront les premiers de leur famille à aller à l'université, et même s'ils ne deviennent pas tous professionnels, les entraîneurs de Soccer in the Streets font tout leur possible pour leur donner cette chance.

"Une telle opportunité ne se présente qu'une seule fois", selon Bangura. "C'est ce que je leur ai dit. Pour l'instant, je suis surpris par la façon dont ils jouent. Ils pratiquent un bon football ! Ils se font des passes et profitent de l'instant présent. Ce qu'ils vivent en ce moment est mémorable. Je suis sûr qu'ils s'en souviendront toute leur vie. C'est incroyable et fantastique."

Manchester City Trophy Tour visit - Clarkston, Atlanta, Georgia
© Lyric Lewin

Pendant que les joueurs de Bangura s'affrontaient, de jeunes enfants posaient pour des photos avec les trophées, en se demandant pour certains : "Est-ce bien réel ?"

"Ils arrivent ici, ils voient le trophée de la Premier League et c'est quelque chose qu'ils pourront peut-être obtenir un jour dans leur vie", explique Wright-Phillips. "Si c'est ce que vous voulez, c'est ici que tout commence. Je n'ai jamais vécu cela quand j'étais petit. Ils peuvent le voir et y croire", conclut-il.

Manchester City Trophy Tour visit - Clarkston, Atlanta, Georgia
© Lyric Lewin

Explorer le sujet

Articles recommandés