Commission d'Éthique Indépendante

Chambre d'Instruction

Communiqué de presse

Communication de la Chambre d'Instruction de la Commission indépendante d'Éthique
Roman Geiser

Farner Consulting AG - Oberdorfstrasse 28 - 8001 Zurich, Suisse

Email: investigation-ethicscommittee@mediarequest.ch

Gouvernance

Fin des enquêtes de la chambre d’instruction de la Commission d’Éthique sur Luis Bedoya et Sergio Jadue

A FIFA logo
© Getty Images

Le président de la chambre d’instruction de la Commission d’Éthique, Cornel Borbély, a conclu son enquête sur les activités de Luis Bedoya et Sergio Jadue, et a transmis deux rapports finaux – accompagnés de recommandations – à la chambre de jugement de la Commission d’Éthique, présidée par Hans-Joachim Eckert.

Comme l’a indiqué le Département américain de la Justice le 3 décembre 2015, Luis Bedoya – membre du Comité Exécutif de la FIFA et vice-président de la CONMEBOL jusqu’en octobre 2015 et président de la Fédération Colombienne de Football jusqu’au 12 novembre dernier – a plaidé coupable des deux actes d’accusation suivants : racket organisé et fraude électronique. Par ailleurs, comme l’a également indiqué le Département américain de la Justice le 3 décembre dernier, Sergio Jadue – vice-président de la CONMEBOL et président de la Fédération Chilienne de Football jusqu’au 23 novembre 2015 – a plaidé coupable des deux actes d’accusation suivants : racket organisé et fraude électronique. 

Dans ses rapports finaux, le président de la chambre d’instruction de la Commission d’Éthique a recommandé de suspendre à vie M. Bedoya et M. Jadue de toute activité liée au football (administrative, sportive ou autre) pour les violations suivantes du d’Éthique de la FIFA : art. 13 (Règles de conduite générales), art. 15 (Loyauté), art. 18 (Obligation de déclaration, de coopération et de rapport), art. 19 (Conflits d’intérêts), art. 21 (Corruption) et art. 41 (Obligation de collaboration des parties).

Luis Bedoya et Sergio Jadue demeurent présumés innocents jusqu’à ce que la chambre de jugement de la Commission d’Éthique rende sa décision formelle.