Développement

SARI change les esprits en Irlande

Sport Against Racism Ireland
© Others
  • SARI œuvre à promouvoir l'intégration, l'inclusion et la cohésion
  • L'ONG utilise le pouvoir du football en République d'Irlande, en Irlande du Nord et à l'étranger
  • Un ancien sélectionneur fait partie du conseil d'administration

"L'intégration positive et l'inclusion sociale par le sport", tel est le mot d'ordre de l'ONG Sport Against Racism Ireland (SARI). En partie financée par la Fondation FIFA, SARI œuvre à promouvoir et à favoriser l'intégration culturelle, l'inclusion sociale et la cohésion en République d'Irlande, en Irlande du Nord et à l'étranger.

L'organisation utilise le football comme outil de lutte contre le racisme, le sectarisme, la xénophobie, l'homophobie et toutes autres formes de discrimination.

Des soutiens de renom

SARI a été créée en 1997 en réaction à l'augmentation des agressions racistes perpétrées par une frange minime, mais virulente, de la population de l'île d'émeraude, dans le sillage d'une forte hausse du nombre de ressortissants étrangers. Depuis, l'ONG a lancé des activités, des programmes et des événements liés au football à travers toute l'île afin de briser les barrières sociales, de combattre les préjugés et de rapprocher les gens.

Elle compte des personnalités de renom parmi ses parrains, dont le styliste John Rocha et l'écrivain et poète dub Benjamin Zephaniah. L'ancien sélectionneur de la République d'Irlande, Brian Kerr, fait partie du conseil d'administration. Ses actions bénéficient notamment aux jeunes issus de la classe ouvrière ou de milieux défavorisés, aux réfugiés et aux demandeurs d'asile en République d'Irlande et en Irlande du Nord.

Ressemblances plutôt que différences

Par le biais d'initiatives telles que les SARI Soccernites hebdomadaires, elle propose des séances d'entraînement de football gratuites aux filles et aux garçons âgés de 14 à 18 ans dans le centre-ville nord de Dublin. Elle a aussi mis en place des programmes éducatifs comme le projet Hijab and Hat-Tricks, qui tirent parti du pouvoir du football pour promouvoir l'égalité, la diversité et l'unité dans les écoles secondaires irlandaises.

L'organisation est peut-être surtout connue pour la SARI Soccerfest annuelle, le plus grand tournoi de football à sept interculturel d'Irlande. Cette compétition attire en général plus de 4 000 spectateurs et célèbrera sa 23ème édition en septembre prochain.

"La force et l'expérience de SARI résident dans sa capacité à organiser des événements sportifs interculturels qui permettent aux gens de découvrir leurs ressemblances, plutôt que de s'arrêter sur leurs différences", a commenté Brian Kerr, l'ancien sélectionneur de la République d'Irlande et des Îles Féroé, lors d'une Soccerfest. "Le sport est l'un des meilleurs moyens d'abattre les barrières et de promouvoir l'inclusion. C'est pourquoi je vous invite tous à venir à notre tournoi, où vous verrez du football à sept de haut niveau."

SARI fait partie des nombreuses organisations soutenues par le programme communautaire de la Fondation FIFA.

Fondation FIFA

Lire également

Fondation FIFA

Articles recommandés