Développement

La Conférence sur la médecine du football annonce du progrès

Isokinetic Football Medicine Conference 2018

La conférence sur l’isocinétisme dans la médecine du football s’est tenue à Barcelone, en Espagne du 2 au 4 juin, réunissant plusieurs milliers de participants issus de plus de 90 pays. Le thème de cette année était "Are We Winning" ("Sommes-nous en train de gagner ?"). Cette question a été posée au sujet de plusieurs blessures courantes dans le milieu du football, tandis que le format de la conférence (plusieurs interventions de 15 minutes chacune) a permis de couvrir de nombreux sujets.

Pour Mark Fulcher, le rédacteur en chef du Réseau médical de la FIFA, "La Conférence sur l’isocinétisme est toujours l’un des moments forts de l’année en matière de médecine du sport – et cette année n’a pas fait exception. Il était formidable de pouvoir écouter un large éventail d’experts et de passer du temps avec ses amis et collègues dans un tel endroit."

L’un des principaux enseignements retirés a concerné les lésions aux ligaments croisés antérieurs du genou. Si un certain nombre de stratégies permettent un traitement efficace, ces blessures présentent un taux de rechute élevé et la partie du corps blessée ne guérit parfois jamais complètement, ce qui a un impact sur les performances à court terme et peut créer des problèmes à long terme.

Ainsi, de nouvelles stratégies de rééducation, différentes techniques chirurgicales et les implications potentielles de l"'orthobiologie" - les substances qui peuvent faciliter la guérison des blessures - ont été abordées durant la conférence. Une session particulièrement intéressante a traité des nombreuses interventions chirurgicales communes telles que les reconstructions du ligament croisé antérieur, les arthroscopies du genou et le traitement chirurgical de lésions à la hanche. Des discussions ont porté sur le fait que ces opérations sont généralement effectuées trop rapidement et trop fréquemment – notamment chez les footballeurs amateurs.

L’impact que peuvent avoir la supervision et la technologie sur le risque de blessure a été également exploré, et plusieurs membres de l’encadrement médical de clubs ont démontré comment ceci est utilisé chez les équipes professionnelles de haut niveau.

Une autre session a exploré certains des problèmes propres aux femmes, notamment le ratio plus élevé de blessures aux ligaments croisés antérieurs du genou par rapport aux hommes. Avec l’augmentation générale du niveau du football féminin , il est important que les joueuses bénéficient de la meilleure couverture médicale possible.

Chiffres de la conférence

  • ​3 jours
  • 220 parmi les meilleurs experts dans le domaine
  • plus de 2500 délégués
  • Au moins 90 pays représentés
  • 58 sessions
  • + de 400 présentations et ateliers
  • 50 sponsors

Pour plus d'informations, rejoignez le groupe de la Conférence sur l'Isocinétisme du Réseau Médical de la FIFA, visitez le site de la conférence, ou découvrez les derniers messages sur Twitter en utilisant le hashtag  #FFMED.

Articles recommandés