Président de la FIFA

La FIFA signe un protocole d’accord historique avec le Bénin

FIFA visit Benin
© FIFA.com

Après leur visite au Togo, le Président de la FIFA, Gianni Infantino, le vice-président de la CAF, Constant Omari, la Secrétaire Générale de la FIFA, Fatma Samoura, le directeur régional de la division Associations membres de la FIFA pour l’Afrique et les Caraïbes, Véron Mosengo-Omba, le responsable de développement régional, El Hadj Wack Diop, et des membres de l’administration de la FIFA ont poursuivi leur tournée africaine au Bénin.

À leur arrivée dans la capitale, Porto-Novo, ils ont été reçus par le président de la Fédération Béninoise de Football (FBF), Mathurin de Chacus, le ministre des Affaires étrangères du Bénin, Aurélien Agbénonci, et le ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports, Oswald Homeky. Le comité d’accueil était complété par un groupe de fans de football enthousiastes, qui s’étaient grimés aux couleurs du drapeau national pour l’occasion.
Le programme officiel a débuté le 10 janvier en matinée par une audience auprès du chef d’État Patrice Talon, au palais de la Marina.

Après avoir chaleureusement accueilli Gianni Infantino et sa délégation en terre béninoise, M. Talon a présenté les objectifs de la stratégie sans précédent mise en place par son gouvernement pour assurer la promotion de la pratique sportive en milieu scolaire, dans laquelle le football joue un rôle majeur.

"Je suis convaincu que le football dispose de ce pouvoir unique de façonner la société. Ce serait une grave erreur que de s’en priver", a-t-il ainsi déclaré. "Le peuple béninois a une grande passion pour le football. Il incombe aux autorités du pays de créer les conditions propices à son développement et son rayonnement. Dans le cadre de la nouvelle stratégie pour le sport que je pilote, le Bénin va investir dans la construction de 56 stades, dont les travaux ont déjà débuté pour 22 d’entre eux. Nous entendons exploiter la valeur du football afin d’en faire un tremplin pour la jeunesse et nous invitons la FIFA à accorder une attention particulière au Bénin en accompagnant les efforts de son gouvernement. Je suis fermement décidé à écrire un nouveau chapitre de l’histoire du football national avec le soutien de la FIFA et de la CAF."

Lors de son entretien avec Patrice Talon, le Président Infantino a salué son leadership visionnaire et s’est félicité de la convergence de ses idées avec celles de la FIFA, soulignant sa parfaite compréhension des valeurs et du pouvoir du sport roi en Afrique. Il a également présenté les modalités de "Football for Schools", le nouveau programme de la FIFA qui sera testé par le biais de projets pilotes sur le continent africain. L’instance dirigeante a d’ailleurs proposé au chef d’État béninois que son pays soit l’un des premiers à en bénéficier, ce qu’il a accepté avec enthousiasme.

Gianni Infantino a en outre salué l’excellent travail de Mathurin de Chacus depuis son élection à la tête de la FBF en août 2018, indiquant que la FIFA se tenait prête à apporter le soutien nécessaire à l’assainissement du football et à fournir une assistance technique à la construction et la rénovation des infrastructures footballistiques : "Le financement du football ne saurait se résumer à des dépenses. Il faut plutôt le considérer comme un investissement économique et social à long terme."

Après sa rencontre avec Patrice Talon, le Président Infantino a signé le tout premier protocole d’accord portant sur l’initiative "Football for Schools" de la FIFA avec le ministre du Tourisme, de la Culture et des Sports, protocole d’accord en vertu duquel le football sera intégré au programme scolaire national du Bénin.

Lors de la conférence de presse commune organisée après la signature, Oswald Homeky a expliqué : "Le Bénin a le privilège de devenir le premier pays à signer avec le Président de la FIFA un protocole d’accord qui vise à faire la promotion d’un mode de vie sain et sûr pour la jeunesse par le biais de la pratique du football et d’autres disciplines sportives dans les écoles. Nous avons désormais le devoir de mener ce programme à bien, ce qui suppose une certaine pression. Nous allons faire appel à toutes les ressources nécessaires pour que le Bénin fasse sa place dans le monde du football."

"Avec son extraordinaire réservoir de talents et sa passion pour le football, le Bénin possède tous les ingrédients pour favoriser le développement du football", a pour sa part estimé le Président de la FIFA. "J’ai la certitude qu’avec la vision de M. Talon, le pays va très bientôt faire la une des médias pour l’impact positif que ce nouveau partenariat aura sur les résultats de ses équipes nationales. Ce pays possède en effet les talents et compétences nécessaires pour propulser le football dans une nouvelle dimension. À partir de maintenant, tout va être question de travail et de persévérance."

La délégation s’est ensuite rendue au centre technique de la FBF à Missérété (Porto-Novo), où elle a découvert les plans de rénovation et d’agrandissement des installations. Infantino a été invité à poser la première pierre du chantier, donnant le coup d’envoi des travaux.

Cet acte symbolique a été suivi d’une visite au siège de la fédération, où se sont tenues des discussions avec son comité exécutif. Le président de la FBF s’est réjoui du déroulement de ces réunions : "C’est un honneur pour nous que le Président de la FIFA se déplace dans notre pays moins de cinq mois après la mise en place du nouveau comité exécutif. Cette visite compte beaucoup pour la famille du football béninois. Le meilleur moyen d’exprimer notre gratitude est de nous mettre au travail en préférant les actes aux paroles. Il s’agira de démontrer aux dirigeants de la FIFA que nous sommes à la hauteur en bouclant la construction de trois écoles de football pour garçons et une école de football pour filles conformes aux normes internationales d’ici à la fin de notre premier mandat, en 2022."

Le Président de la FIFA a félicité les membres du comité exécutif fraîchement élus et remercié ses hôtes pour le chaleureux accueil réservé à sa délégation. Il a aussi rappelé le plein soutien de la FIFA au comité et insisté sur le fait que sans travail et sans engagement, aucun projet ne pouvait aboutir. Gianni Infantino a également indiqué que la FIFA suivrait avec attention les avancées réalisées par la FBF.

S’exprimant au sujet des discussions, la Secrétaire Générale de la FIFA, Fatma Samoura, a confié : "J’ai été ravie de revoir mon ami de longue date, Patrice Talon, et mon ancien collègue aux Nations Unies, le ministre des Affaires étrangères, Aurélien Agbénonci. Depuis son arrivée au Bénin, la délégation de la FIFA a reçu un accueil extraordinairement chaleureux et amical. Connaissant la passion du président de la République pour le football, je peux vous assurer que cette première visite de Gianni Infantino dans ce grand pays en appelle d’autres. Je suis également convaincue que les réformes de grande ampleur menées par les dirigeants de la fédération béninoise vont engendrer d’excellents résultats en matière de développement du football."

La conférence de presse a été suivie d’une rencontre avec différents acteurs du football local, avant le déjeuner et le départ pour l’aéroport en vue de la prochaine étape de la tournée, au Burkina Faso.

Explorer le sujet

Articles recommandés